Rock Made in France

UNICEF

Encyclopédie du Rock

Axel and the Farmers

Comme tous ces musiciens qui partent en Angleterre, Axel Concato n’est pas sorti indemne de l’expérience.  Lors de son retour en France, le normand a ramené dans ses bagages toute cette culture instinctive et respectée qui soutient l’économique britannique depuis plus de 40 ans : la musique pop-rock. Il en fut même un membre actif puisqu’il tourne quelques temps dans divers groupes d’Outre Manche, pour ensuite monter Axel and the Farmer en 2003 avec des musiciens locaux. Mais rien de sérieux. Ce n’est que lors de son installation à Paris en 2008 (et après une tournée européenne en première partie des Pretenders !) qu’Axel Concato remet en route son projet et enregistre en partie chez lui un premier EP. Entièrement remixé dans les studios d’Oxford de (et par)  Mark Gardener, l’EP connaît le louanges de la presse pop indé parisienne : Magic et les Inrocks. Toujours bien. La première télé tombe quelques mois plus tard, c’est Arte dans l’émission One Shot Not. Et c’est tout naturellement que l’album éponyme sort en septembre 2010. La pop synthétique du groupe (avec des musiciens parisiens cette fois) fait merveille et remplace aisément un stop & go londonien via le Shuttle ; l’essence de la musique britannique est présente sur ces 10 titres brillants, élégants et entraînants. Pour une fois, il ne s’agit pas d’une pâle copie, mais d’un album original et vraiment bien produit, que l’Angleterre a l’habitude d’imposer comme étant la dernière révélation pop de la rentrée. Et là, quel succès pour Axel Concato et ses fermiers ! En revanche, jamais ils n’emprunteront le chemin inverse pour d’irradier Londres de leurs accords majeurs. 


 A ranger entre 49 Swimming Pools et Les Valentins 

A écouter sur Myspace
A suivre sur Facebook


Après Axel and the Farmers

En 2014, le groupe devient Pax Leopard.


Fiche technique d’Axel and the Farmers
Ou : Londres
Quand
: entre 2003 et 2014
Genre : Pop
Line up
Axel Concato (Chant, Guit) – Arnaud Van Colen (Claviers) – Steeple Remove (Claviers) – Sébastien Dousson (Basse) – Romuald Deschamps (Batterie)
Albums
2009 : EP « Dream#7 » (Bleepmachine / Idol)
2010 : EP « Dance hall » (Bleepmachine / Idol & Topplers)
2010 : « Axel and the Farmers » (Bleep / Idol)

Tagged

Laisser un commentaire

Genre

Années

Villes

Alphabétique

  • 1-9
    (17)
  • A
    (103)
  • B
    (123)
  • C
    (111)
  • D
    (107)
  • E
    (68)
  • F
    (67)
  • G
    (55)
  • H
    (54)
  • I
    (26)
  • J
    (38)
  • K
    (46)
  • L
    (79)
  • M
    (137)
  • N
    (53)
  • O
    (34)
  • P
    (88)
  • Q
    (3)
  • R
    (70)
  • S
    (169)
  • T
    (93)
  • U
    (17)
  • V
    (44)
  • W
    (41)
  • X
    (4)
  • Y
    (7)
  • Z
    (17)