Rock Made in France

Encyclopédie du Rock

Banane Metalik

Rien que ça ! Banane Metalik a inventé un genre : le Gore’n’Roll, mélange de guitares électriques et de jus de viande. Ajoutons à cela une contrebasse et beaucoup de provocation, et nous obtenons un groupe de punk trash rockhabilly breton né sur les bords de l’Ille en 1989. Trois ans plus tard, Banane Metalik tient aussi ses promesses gores en studio avec un album simplement intitulé : « Sanglantes confessions ». Mais au-delà de ce positionnement, le groupe réussit à convaincre nombres de fans à travers l’Europe. Le second opus en est la preuve. En 1994, « Requiem de la dépravation » est distribué aux Etats-Unis, Japon, Brésil, etc. Mais l’énergie n’arrive plus à porter l’ensemble de la troupe qui se sépare en 1995. Pour mieux se retrouver dix ans plus tard. Toujours aussi « animal » sur scène, et fiers de ses deux nouveaux albums, Banane Metalik retrouve son public et tourne régulièrement (en affichant complet !) dans le monde entier. Qui peut en dire autant ?


A ranger entre Punish Yourself et Gogol 1er 
A écouter sur Myspace
A suivre sur Facebook

Fiche technique de Banane Metalik
Ou : Rennes
Quand : entre 1989 et 1995. Reformation en 2005
Site internet
Genre : Rock
Line up
Ced 666 (Chant) – Bananium (Guit) – Boris (Guit) – Greg (Batterie) – Eric (Basse) – Sushie (Danse)
Albums
1992 : « Sanglantes confessions »
1994 : « Requiem de la dépravation »
2005 : « Sex, blood and gore’n’roll »
2008 : « Nice to meat you » (Killer Bananas)
2015 : EP « The Gorefather » (At(h)ome)

Laisser un commentaire

Genre

Années

Villes

Alphabétique

  • 1-9
    (17)
  • A
    (105)
  • B
    (127)
  • C
    (113)
  • D
    (111)
  • E
    (69)
  • F
    (68)
  • G
    (56)
  • H
    (56)
  • I
    (26)
  • J
    (38)
  • K
    (46)
  • L
    (79)
  • M
    (139)
  • N
    (55)
  • O
    (34)
  • P
    (92)
  • Q
    (3)
  • R
    (70)
  • S
    (172)
  • T
    (95)
  • U
    (17)
  • V
    (44)
  • W
    (41)
  • X
    (4)
  • Y
    (8)
  • Z
    (17)