Rock Made in France

Encyclopédie du Rock

Dirty Hands

Rencontre de Seconde Chambre et des Noddles, Dirty Hands reste aujourd’hui encore le groupe mythique et underground d’Angers. « Les mains sales » sont à bonne école puisqu’ils côtoient rapidement une autre figure emblématique du rock angevin, le guitariste des Thugs, Eric Sourice qui est également la patron du label Black & Noir chez qui le groupe signe. Produit par Christophe Sourice (le frère d’Eric), le premier album est enregistré en juillet 90 au Beaumont Street Studio à Huddersfield (à côté de Liverpool) par Steve Whitfield (Les Thugs, The Cure, The Drift…). Pour ce faire, le budget est serré et autorise 3 jours d’enregistrement et 4 de mixage. Pas un de plus ! Mais qu’importe. Le Dirty Hands est déjà reconnu par ses pairs comme le prouve la présence des angevins dans la liste des remerciements de « Who cares who » des britanniques Mega City Four.
Un an et quelque 2200 albums vendus plus tard, le groupe prend la direction de Bordeaux et enregistre « Letter for Kings » au Chalet en septembre 91 capturé par Eli Janney et produit par Ted Niceley. Le dernier album ? Non, Dirty Hands passe chez Roadrunner et sort « Bleus » en 1994 avant de spliter. Enfin pas tout à fait puisque Les Mains Sales (en française dans le texte) vont sortir deux albums à la fin des années 90.


A ranger entre Les Thugs et Shaking Dolls

Avant Dirty Hands : Noodles (Gilles) ; Seconde Chambre (Patrice Cottenceau)

Que sont-ils devenus ?

Gilles Moret est le speaker du stade Jean Bouin où se jouent les matchs de foot du SCO d’Angers. A la fin des années 90, il sort deux albums sous le nom Les Mains Sales avec son complice Dominique Pasquani.
Sous le nom de Bouchon, Alain Lardeux sort en 1994 le très pop « Les Voyages » chez Black & Noir. Il est aussi partie prenante du projet « L’épicerie Musikale »


Fiche technique de Dirty Hands 
Ou : Angers
Quand : entre 1989 et 1994
Genre : Rock
Line up
Gilles Moret (Chant, Guit) – Dominique Pasquini (Guit) – Patrice Cottenceau (Batterie) – Alain Lardeux (Basse)
Albums
1990 : SP « Gimme love » (Black & Noir)
1990 : « Lost in heaven » (Black & Noir) – 2200 ex.
1991 : « Letter for kings » (Black & Noir) – 2300 ex.
1994 : « Bleus » (Roadrunner)

Tagged

One thought on “Dirty Hands

Laisser un commentaire

Genre

Années

Villes

Alphabétique

  • 1-9
    (17)
  • A
    (103)
  • B
    (123)
  • C
    (112)
  • D
    (110)
  • E
    (68)
  • F
    (68)
  • G
    (56)
  • H
    (55)
  • I
    (26)
  • J
    (38)
  • K
    (46)
  • L
    (79)
  • M
    (138)
  • N
    (55)
  • O
    (34)
  • P
    (89)
  • Q
    (3)
  • R
    (70)
  • S
    (170)
  • T
    (94)
  • U
    (17)
  • V
    (44)
  • W
    (41)
  • X
    (4)
  • Y
    (8)
  • Z
    (17)