Rock Made in France

Encyclopédie du Rock

Rob Jo Star Band

C’est en mai 1973 que Rob Jo Star Band est au complet. Les premières trace du groupe remontent néanmoins à 1971 avec le duo Michel Sahuc et Robert Castello qui répète, compose et finit par accompagner le chanteur corse Dominique Ottavi. Au fil des rencontres et avec l’arrivée de la dernière recrue, l’ingénieur en électronique Serge Soler et son fameux Waves Generators (un générateur de sons directement branché sur la table de mixage), les montpelliérains (hormis Alain Poblador) s’installent en communauté à quelques encablures de la capitale languedocienne. Et de MJC en campus de Fac, le groupe se produit dans toute la région jusqu’à convaincre le label DOM (créé par des anciens Vogue) de les signer. En mars 1974, ils entrent au studio Lumi-Son de Marignane et enregistre leur unique album avec un ingénieur du son maison, mais sans le producteur promis par la maison de disque. Pressé à 1500 exemplaires, l’album se vend bien et nécessite un retirage malgré l’absence de promotion. C’est à ce moment là que Robert Castello est appelé sous les drapeaux. Le Rob Jo Star Band ne s’en remet pas.
Avec le temps, l’album est devenu culte et plusieurs copies pirates circulent allant même jusqu’à figurer dans le Top 10 des meilleurs rééditions vinyles aux Etats Unis en 2011 ! En 2013, le groupe reprend les choses en main et ressort officiellement son opus chez Born Bad. C’est pour les musiciens l’occasion de se retrouver et de rejouer ensemble. Pour le plaisir… Et un peu plus si affinité puisque le groupe se reforme autour du bassiste / auteur Michel-Robert Sahuc et du claviériste / synthés Serge Soler. La nouvelle formation est complétée par Antoine Pelle alias « Tonio ou Tony »  au chant et à la guitare ainsi que Frédéric Maggesi alias « Fred » à la batterie. Un nouvel album serait en vue ! Et comme les choses vont vites, c’est désormais (depuis fin 2014) Arnaud Touillier qui officie à la batterie et Laurie Agnel est aux claviers depuis octobre 2015, même si Serge Soler assure les claviers sur l’album sorti en 2016.


A ranger entre Magma et Eskaton
A suivre sur Facebook
A écouter sur Soundcloud

Que sont-ils devenus ?
En 1974, Robert Castello parti au service militaire, Michel Sahuc, Alain Poblador, Roger Vidal et Serge Soler créé le groupe Keutz le temps de quelques répétitions et de la fabrication d’une affiche pour un concert qui ne verra jamais le jour. Par la suite, devenu marin de commerce Robert Castello s’installé à la Réunion où il est toujours guitariste dans divers groupes.
Sous le pseudo de Miguel Angelo, Michel Sahuc intègre Emergency Exit (1 album en 1976)  puis Emergency alias Emergence avant de devenir infirmier psychiatrique, archéologue amateur et auteur.
Serge Soler travaille dans l’électronique, le web et la peinture digital
Roger Vidal est devenu peintre et photographe à sa retraite.
Alain Poblador possède un studio de musique, compose et joue des reprises pour lui-même..

Fiche technique de Rob Jo Star Band
Ou : Montpellier
Quand : entre 1973 et 1974. Reformation en 2013
Genre : Psychedelic
Line up
Michel Sahuc (Basse) – Robert Castello (Guit) – Alain Poblador (Chant, Guit, Claviers) – Roger Vidal (Batterie) – Serge Soler (Claviers)
2013 : Michel-Robert Sahuc (Basse) – Serge Soler (Claviers) – Antoine Pelle (Chant, Guit) – Frédéric Maggesi (Batterie)
2014 : Michel-Robert Sahuc (Basse) – Serge Soler (Claviers) – Antoine Pelle (Chant, Guit) – Arnaud Touillier (Batterie)
2015 : Serge Soler (Claviers, effets électroniques) – Michel Sahuc aka Mick Eldy (Parolier, Basse) – Antoine Pelle (Chant, Guit) – Arnaud Touillier (Batterie)
Sur scène Laurie Agnel (Claviers) remplace Serge Soler
Albums
1974 : « Rob Jo Star Band » (DOM)
2016 : « Revolt’s light »

9 thoughts on “Rob Jo Star Band

  1. Michel-Robert SAHUC alias Mick

    correction et actualisation à Que sont-ils devenus ?
    Michel-Robert Sahuc intègre Emergency Exit (1 album en 1976), puis Emergency alias Emergence avant de devenir infirmier psychiatrique, archéologue amateur et auteur, Serge Soler travaille dans l’électronique, le web et la peinture digital et Robert Castello est guitariste dans des groupes à la Réunion.
    Roger Vidal est devenu peintre et photographe à sa retraite.
    Alain Poblador possède un local de musique, compose et joue des reprises pour lui-même.

    En 2013, le groupe se reforme autour du bassiste/auteur Michel-Robert Sahuc et du Claviériste/Synthés Serge Soler.
    La nouvelle formation est actuellement complété par Antoine Pelle alias « Tonio ou Tony » au chant et guitare ainsi que Fédéric Maggesi alias « Fred » à la batterie. Robert Castello alias « Chris ou Bob » peut participer à une tournée en tant qu’invité. Projet d’un nouvel album en vue.

  2. Sahuc Michel

    Bon, il faut arrêter de m’harceler avec cette histoire d’Emergency Exit.
    Ma participation modeste de 4 mois à ce groupe, qui, malgré la qualité de sa musique, est resté assez anonyme, n’est pas, pour ma part fondamentale. Je ne l’a rappelle que pour remémorer, un groupe et une musique qui me tient à cœur, ainsi que pour susciter chez les amateurs du RJSB, la curiosité de le redécouvrir.

    Quant à Miguel Angulo, ce fut bien mon pseudo de MUSICIEN à cette époque. Bien sûr je n’ai rien à voir avec le Miguel Angulo, ami du groupe ’Emergency Exit,’ qui était alors photographe et étudiant en archéologie.

    Bon, je laisse mon contradicteur s’enferrer dans sa mémoire sélective ou son ressentiment. Mais il serait bon qu’il arrête sa diffamation inutile qui ne sert qu’à me faire perdre mon temps en réponse.

    Au sujet du Collectif musical RJSB actuel, je précise pour réactualiser notre notice que le batteur a changé est ce nomme à présent Arnaud Touillier.

    Merci, Michel-Robert SAHUC

  3. Roger Lévy

    M-R Sahuc est un mytho complet. J’ai été le batteur d’Emergency Exit du début à la fin et je sais qui en a fait partie. Miguel Angulo n’est pas un « ami » du groupe Emergency Exit, il est le co-fondateur du groupe, dans sa première vie, qui s’appelait hardiment The Flops. Il prenait certes de photos mais a été étudiant en arts plastiques et musicologie. Pas de harcèlement ici, mais quand même le souci de la vérité.
    Et j’adore le passage « Quant à Miguel Angulo, ce fut bien mon pseudo de MUSICIEN à cette époque. Bien sûr je n’ai rien à voir avec le Miguel Angulo, ami du groupe ’Emergency Exit,’ qui était alors photographe et étudiant en archéologie ». Si un lecteur comprend ce que ça veut dire, bravo ! Je suis mais je ne suis pas !!! Ah! Ah ! Ah !

  4. Jacques DEVAUX

    Sahuc, tu enlève tes délires issues de fumettes malsaines et sauséabondes du web; tu n’as sans doute JAMAIS eu la classe de faire partie de notre entourage, Dieu merci… Quant à Miguel Angulo, tu ne lui atteins pas la cheville, surtout au niveau de ton petit cerveau atrophié par trop d’excès… Alors, tu nous lâches la grappe pour de bon ou tu vas voir un Psy, il est plus que temps !! Quand on veut prendre la personnalité d’un autre, c’est qu’on en n’a pas soi-même; donc tu est Zéro…

  5. Sahuc Michel Robert alias Mick Eldy, Miguel Angule ou Don Miguel

    Cher Roger & cher Jacques,

    Je vous laisse à vos propres mémoires, dans lesquelles je n’ai pas laissé de trace, semble-t-il ?
    Un Zéro, un mythomane, que d’honneur !!
    Pour ma part, je ne passe pas ma vie à vérifier ce que l’on écrit sur mon compte.
    Je ne comprends pas la vérité de Roger ? Comment ne pas saisir le passage qu’il a cité dans lequel j’explique qu’il y a eu, de fait & en réalité, deux Miguel Angulo, l’un dont c’est le nom, qui fut probablement membre de The Flops et vers la fin du groupe un Michel, moi-même dont « Miguel Angulo » ou « Don Miguel » furent les pseudos et qui cofondera ensuite le groupe « Emergency » ; Mon passage fut si bref que tu ne me remets vraiment pas ?

    Cependant afin de conclure cette polémique, je ne ferais plus référence à « Emergency Exit », un groupe dans lequel ma participation fut éphémère (4 mois) et certainement pas fondamentale. J’éviterai ainsi votre remise en cause, vos insultes et vos diffamations bien inutiles et excessives.

    Mes amitiés artistique et je conchie ce que je pense être de l’ordre de vos ressentiments.
    Michel-Robert Sahuc

  6. Sahuc Michel Robert alias Mick Eldy

    Au sujet du RJSB actuel, qui est la raison de ma venue sur l’Encyclopédie du Rock, je précise pour réactualiser notre notice que Serge Soler a été remplacé aux claviers par Laurie Agnel EN Octobre 2015.

    Un nouvel album « Revolt’s light » est en cours d’édition.

    Le groupes poursuit son chemin avec des Concerts dans le Sud. Il a fait la première partie de JC Satan…

    J »espère que cette stupide polémique, ne fera qu’amuser nos Fans.

    Mick, The RJSB

  7. LEVY Roger

    Je n’étais pas revenu sur le site depuis longtemps et en y venant aujourd’hui, je découvre que RMSa continué son délire. Même pas 4 mois, je ne t’accorde pas UN jour dans Emergency Exit. Voilà 40 ans presque jour pour jour sortait notre album « Sortie de Secours » (Pôle 015) réédité par Tapioca Records. D’ailleurs Rock made in France refuse de mettre à jour son encyclopédie à notre sujet. Non pas que nous étions géniaux, mais nous avons essayé de produire une musique unissant à la fois le rock, le jazz et la chanson française. Et on peut dire que c’est une branche qui n’a pas donné d’autre fruit. Bon, c’est pas grave, L’encyclopédie du rock pourrait également consacrer des articles à Etron Fou, Potemkine, groupes avec qui nous avons partagé l’affiche et qui produisaient de la bonne musique.

Laisser un commentaire

Genre

Années

Villes

Alphabétique

  • 1-9
    (17)
  • A
    (103)
  • B
    (123)
  • C
    (111)
  • D
    (109)
  • E
    (68)
  • F
    (67)
  • G
    (55)
  • H
    (54)
  • I
    (26)
  • J
    (38)
  • K
    (46)
  • L
    (79)
  • M
    (137)
  • N
    (54)
  • O
    (34)
  • P
    (88)
  • Q
    (3)
  • R
    (70)
  • S
    (169)
  • T
    (94)
  • U
    (17)
  • V
    (44)
  • W
    (41)
  • X
    (4)
  • Y
    (7)
  • Z
    (17)