Rock Made in France

NG Création, Agence web paris, application web et mobile

Encyclopédie du Rock

Zabriskie Point

Jouer du punk rock à Nantes ne tombe pas sous le sens. Aujourd’hui cité bourgeoise par excellence, la capitale du Duché Breton abhorre les groupes aux idées trop alternatives. Prolétaires de tous pays quittez Nantes ! « Nous on vient d’une région libérale du centre droit, du centre gauche, c’est le pays modéré, le climat y est tempéré, tout est tempéré là-bas. Il n’y a pas de skins, pas beaucoup d’immigrés, pas beaucoup de chômeurs, le Pen fait 3%, le P.C. 4% : il n’y a pas de punk rock là-bas. Ce qui marche, c’est la musique bourge du moment, la version bourgeoise de la subversion, c’est à dire de la fusion. Voilà ce qui marche : la pop et la fusion ! » expliquent à la sortie de leur premier album les membres de Zabriskie Point.

Sur les bords de l’Erdre, tout démarre donc un peu par hasard pour les punk rockers nantais. Après quelques répét’ et une petite démo sortie en 1992, les cinq Zabriskie Point n’en croient pas leurs oreilles lorsqu’un de leur titre est repris dans la compilation « Dites-le avec des fleurs » de Combat Rock aux côtés de Molodoï, PKRK et autres Cadavres. Les cinq étudiants nantais décident alors de poursuivre l’aventure. C’est sûr, après avoir réalisé le journal de la Fac, ils feront du Punk Rock ! Résultat : ils en prennent pour 7 ans et 5 albums. Sept années au fil des quelles ils ont de plus en plus de mal à conjuguer musique et carrière professionnelle. Peu à peu, il devient manifeste que le groupe d’amis connaît certaines difficultés à se retrouver pour jouer ensemble. « Au fil de temps, certains sont partis bosser assez loin, et du coup, ça devenait trop difficile de maintenir une cohésion. » explique François chanteur et parolier. Mais au fait, d’où sort ce nom de Zabriskie Point ? Simplement d’un film italien où l’intrigue se passe dans les montagnes Zabriskie Point d’Arizona. Il fallait le trouver ! Et être cinéphile.


A ranger entre Starshooter et Les Shériff

Site de fans
A écouter sur Myspace

A voir sur Dailymotion


Que sont-ils devenus ?
François Bégaudeau est devenu prof, journaliste et comédien. C’est lui qui a écrit le film « Entre les murs » réalisé par Laurent Cantet.
Olivier s’est mis à la guitare au sein des Femmes.

Fiche technique de Zabriskie Point
Ou : Nantes
Quand : entre 1992 et 1999
Genre : Punk Rock
Line up
François Bégaudeau (Chant) – Olivier (Batterie) – Gwen (Basse) – Lucas (Guit) – Xavier (Guit)
Albums
1995 : SP « Cinq punks dans le vent » (Adrénaline Records) – 500 ex.
1995 : « Fantôme » (Adrénaline Records)
1996 : EP « Incompatibiltés » (Trisomik) – 589 ex !
1996 : « Tout est bien » (Dialektik-Adrénaline)
1997 : Compilation « Comment je devins fantôme »

1997 : EP « Chansons populistes » (Dialektik)
1998 : « Des hommes nouveaux » (Dialektik)
1998 : SP « Radicalement compatibles » (Dialektik)
1998 : Spiltt SP avec Les Partisans
1998 : EP « I would prefer not no » (Dialektik)
1999 : “Paul” (Dialektik / Bondage)
1999 : Live « I would prefer not » (Dialektik)
2009 : Compilation « Tout ce qu’on a fait Vol A 1992-1996 » (Des Gens de l’Occident / Zone Onze Records)

2009 : Compilation « Tout ce qu’on a fait Vol Z 1997-1999 » (Des Gens de l’Occident / Zone Onze Records)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Genre

    Années

    Villes

    Alphabétique

    • 1-9
      (18)
    • A
      (108)
    • B
      (129)
    • C
      (114)
    • D
      (113)
    • E
      (69)
    • F
      (70)
    • G
      (57)
    • H
      (58)
    • I
      (26)
    • J
      (38)
    • K
      (49)
    • L
      (80)
    • M
      (141)
    • N
      (55)
    • O
      (34)
    • P
      (93)
    • Q
      (3)
    • R
      (72)
    • S
      (177)
    • T
      (97)
    • U
      (18)
    • V
      (46)
    • W
      (44)
    • X
      (5)
    • Y
      (8)
    • Z
      (17)