Rock Made in France

NG Création, Agence web paris nice, application web et mobile

Encyclopédie du Rock

Nicolas Cruel

Basé successivement à Brest, Rennes et Tours, Nicolas Cruel s’organise et se stabilise en 1977 à la cité du Ponant avec l’arrivée du chanteur Yves Andréo aka Yffic, alias Félix Bagheera qui en a été le frontman jusqu’en 1979. Une période brestoise intense mais qui va marquer les années punk de la ville et de toute la Bretagne. Normal quand on a l’honneur et l’avantage d’être le premier groupe punk de la région. Et d’avoir comme manager débrouillard (Jean Moul) qui faute de scène punk invite à Brest des groupes comme The Damned ou Téléphone (en 1978 !) pour que ses poulains fassent leurs premières parties. Il n’en faut pas plus pour être invité dans tous les festivals ! L’épisode 1 de Nicolas Cruel s’arrête un soir de concert alors qu’Yffic plante le groupe. Il est remplacé au pied levé par le chanteur d’un soir : François Daniel. L’épisode 2 peut commencer avec le recrutement de l’ex Bannis Nicolas Rastoul au chant et à la guitare. Les deux « Nicolas » n’étant qu’une rencontre fortuite ! Il prend le groupe en main et c’est le grand départ pour Rennes où Nicolas Rastoul réinvente le groupe et l’oriente vers un Glam Rock correspondant mieux à sa tessiture de voix. Après deux 45t, suit un long silence. Le groupe se reforme à Tours avec un nouveau line up et sous l’impulsion du duo Nicolas Rastoul et du nouveau venu, le saxophoniste Marc Balzer. Le premier 45t « Annie Clic Clac » est enregistré à Carcassonne en 1983. Les styles varient alors du punk des premières années à la new wave en passant par le garage. L’important est de créer. Cette recherche constante multiplie les musiciens autour du duo et met fin à l’aventure grégaire : Nicolas et Marc montant à Paris bidouiller des sons pour les autres.

A ranger entre Marquis de Sade et Kalashnikov

Avant Nicolas Cruel
Nicolas Rastoul joue dans le groupe punk brestois, Les Bannis.

Que sont-ils devenus ?
Yves Andréo aka Yffic est mort en 1993 à l’âge de 35 ans. En 1979, il part à Cambridge puis revient à Brest où il intègre Coyote Pass (1984 – 1991), le groupe de Chris Georgelin et Pascal Morvezen (basse). Chris Georgelin et Yffic s’installent à Rennes et recrutent d’ex Kalashnikov (Tonio Marinescu et Boulmich) pour poursuivre l’aventure. Mais faute d’argent tout s’arrête au pied des studios. Sa carrière fulgurante et sauvage ne lui a jamais permis de sortir un seul disque. En 2008, une compilation éditée à 500 exemplaires lui en rend hommage en compilant 21 témoignages de l’époque.
Nicolas Rastoul devient l’assistant de l’ex  Marquis de Sade Frank Darcel, alors que ce dernier était producteur des premiers albums d’Etienne Daho. Il signe ensuite aux éditions EMI comme auteur compositeur. Il devient ensuite ingénieur du son dns les studios du label, les célèbre studios Pathé Marconi. En 1992 il créé les Pétroleuse avec sa compagne Véronique De Launay. A la fin des années 90, il s’installe en Indonésie où il monte un studio d’enregistrement et produit une chanteuse locale… devenue sa femme !
François Daniel, aujourd’hui décédé, a joué avec Etienne Daho (album La Notte la notte), Dan ar Braz
Jean-Pierre Bescond aka Jean Moul (décédé en 2011) et Dédé Gral montent M. Jean où jouent aussi Gilles Diner et Pat Perron. Ils joueront pendant 1 an un rock français décliné sur un unique 45t. Jean Moul reformera le groupe en 2004. Jean Moul a aussi joué dans les Berniques Volantes.

Fiche technique de Nicolas Cruel
Ou : Brest
Quand : entre 1976 et 1985
Genre : Punk / New Wave
Line up
1977 : Yves Andréo aka Yffic (Chant) – Laurent Cudennec (Batterie) – Dédé Grall (Guit) – François Daniel (Basse) – Jean-Louis Colleter (Claviers)
80’s : Nicolas Rastoul aka Nicolas Cruel (Guit, Chant) – Charles Duhamel (Batterie) – Fabien Tessier (Claviers) – Véronique De Launay (Basse) – Marc Balzer (Sax)
Ancien membre
Chris Georgelin
Disques
Deux 45t sont sortis à l’époque rennaise du groupe.
1983 : SP « Annie Clic Clac / Un minimum d’informations » (FLVM – Faîtes le vous Même)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Retrouvez nous sur Facebook

    Les bonnes infos





    Les bonnes adresses