Rock Made in France

Encyclopédie du Rock

High Power

High Power est un des rares représentants Hard Rock de la scène bordelaise. Créé en 1978 par les deux guitaristes Éric Pouey et Thierry Sorondo, le groupe s’étoffe en 1979 avec l’arrivée du batteur Patrick Malbos. Ce fut plus compliqué pour le bassiste où se succède François Gauthier, Phillippe Levallois avant Jean-Michel Dietsch. L’arrivé de Georges Moreau à la batterie va redistribuer les rôles et voir Patrick Malbos tenir le micro. C’est parti ! Après quelques concerts avec d’autres pointures du Hard Rock français, l’heure de gloire locale arrive avec la première partie de Saxon en 1981 au Palais des Sports de Bordeaux. Le groupe monte « à la capitale » et gagne le tremplin du Golf Drouot en décembre. Jusqu’en 1983, High Power va alors multiplier les premières parties : Motorhead, Ramones, Scorpions
En 1984, les girondins couchent leur compos lourdes, grasses et sataniques (vous avez dit Black Sabbath ?) sur un premier vinyle éponyme édité par l’indépendant Madrigal. A noter que les textes sont de Daniel Malbos, le frère de Patrick. L’album se vend bien (15 000 ex.) et permet une présence en tête d’affiche au Festival de Hard de Bretigny-sur-Orge et plus anonyme au Breaking Sound Festival avec la fine fleure du Hard : Ozzy Osbourne, Gary Moore, Blue Oyster Cult…. Après une tournée avec Warning, le groupe file en studio à Cologne enregistrer « Les violons de Satan » avec un nouveau guitariste, Alain Pavon, venu remplacer Thierry Sorondo. Pourtant différents problèmes retardent la sortie du disque dont un profond  désaccord sur le mixage. En 1986, mal soutenu et défendu, le disque est aussi boudé par un public qui avait déjà oublié High Power. L’arrivée d’un nouveau batteur n’y change rien. En 1987, les deux guitaristes, fondateurs du groupe, quittent successivement la formation. Un double coup mortel.


ranger entre Satan Jokers et Blasphème


Que sont-ils devenus ?

Patrick Malbos se tue en 1991
Jean-Michel Dietsch joue dans Fine, Rosebud puis E-Breed. Il est aujourd’hui ingénieur du son. C’est lui qui a remasterisé en 1998 le live « 84/87 » du groupe pour le label Brennus. On peut aussi le croiser dans sa formation No One Project.
Georges Moreau décède d’un infarctus le 15 septembre 2005.


Fiche technique de High Power

Ou : Bordeaux

Genre : Hard Rock:
Quand : entre 1978 et 1987
Site internet d’un fan

Line up
1978 : Éric Pouey (Guit, Chant) –  Thierry Sorondo (Guit)
1979 : Eric Pouey (Guit, Chant) – Thierry Sorondo (Guit) – Patrick Malbos (Batterie)
1980 : Eric Pouey (Guit, Chant) – Thierry Sorondo (Guit) – Patrick Malbos (Batterie) – Jean-Michel Dietsch (Basse)
1981 : Eric Pouey (Guit) – Thierry Sorondo (Guit) – Patrick Malbos (Chant) – Jean-Michel Dietsch (Basse) – Georges Moreau (Batterie)
1984 : Eric Pouey (Guit) – Patrick Malbos (Chant) – Jean-Michel Dietsch (Basse) – Georges Moreau (Batterie) – Alain Pavon (Guit)
1986 : Eric Pouey (Guit) – Patrick Malbos (Chant) – Jean-Michel Dietsch (Basse) –Alain Pavon (Guit) – Stéphane Desplat (Batterie)
Albums
1984 : « High Power » (Madrigal / Devil’s Record)
1986 : « Les violons de Satan » (Madrigal / Devil’s Record)
1998 : Live « Live 84 / 87 » (Brennus Music)

Tagged

One thought on “High Power

  1. beaugendre jean marc

    bonjour -je ne connaissais pas plus que sa et je le regrette -tous les groupes français fin des années 70 -début 80 -sa décoiffe -avec malheureusement des issues fatales pour certains -nous n’avons rien donc a envier aux anglais ou ricains – maintenant les gars ont la cinquantaine bien tassés -il y a des groupes français du même genre de musique a la hauteur en 2016 -un salut -au groupe guillotine d’argentan (exemple ) -je voyais que trust en France j’ai 56 ans -et les australiens -etc.. -alors- ? je m’en veux -il y avait des sacrés groupes français a cette époque -avec plus de concerts et de scène ils étaient largement à la hauteur même meilleure -l’appétit vient en mangeant -peut être que la langue française à du mal à passer -malgré que les paroles de certains groupes anglo -saxon sont vraiment limites -nuls même- salut a vous tous -et que les jeunes en France nous sortent des bons morceaux -dans se genre bien hard -il y a tellement de guimauve en ce moment – il y a matière les gars -salut d’un vieux con -le temps passe très très vite -ace of spades –

Laisser un commentaire

Genre

Années

Villes

Alphabétique

  • 1-9
    (17)
  • A
    (103)
  • B
    (123)
  • C
    (111)
  • D
    (110)
  • E
    (68)
  • F
    (68)
  • G
    (56)
  • H
    (55)
  • I
    (26)
  • J
    (38)
  • K
    (46)
  • L
    (79)
  • M
    (138)
  • N
    (55)
  • O
    (34)
  • P
    (89)
  • Q
    (3)
  • R
    (70)
  • S
    (170)
  • T
    (94)
  • U
    (17)
  • V
    (44)
  • W
    (41)
  • X
    (4)
  • Y
    (8)
  • Z
    (17)