Rock Made in France

UNICEF

Encyclopédie du Rock

Melville

Les trois anciens Chelsea se sont enfermé plusieurs mois afin de composer et repartir avec un nouveau projet : Melville. Un groupe de rock Made In France comme il en pleut souvent sur l’Hexagone. Leur chance : être le seul groupe français à signer sur le jeune label anglais V2. C’est tout naturellement que l’album « Est-ce que l’amour restera ? » est enregistré en Angleterre (Studio Le Chapel au nord du pays), mixé à Paris et complété à Bruxelles. Les moyens sont donc au rendez-vous grâce à Thierry Chassagne, directeur de V2, qui signe le groupe pendant les enregistrements. Bien produit l’album bénéficie d’une bonne presse (ffff sous la plume de Philippe Barbot de Télérama) et d’une promotion convenable : première partie de Blur, deux clips, des festivals, etc. Rapidement, 15 000 exemplaires de l’album sont écoulés. Mais Thierry Chassagne quitte V2 et le label ne souhaite pas poursuivre l’aventure.


A ranger entre
Eiffel et Aston Villa
A ne pas confondre avec Melvil

Avant Melville
Another Country (1985), A Scottish Mosquito, The Pop Ministers (Emmanuel Tellier) –  Express (fondé en 1982 avec Etienne Dutin et Pierre Palmieri) Chelsea (Emmanuel Tellier, Pierre Palmieri et Etienne Dutin)

Que sont-ils devenus ?
Avec Luc Durand, Emmanuel Tellier monte
La Guardia. En 2001, il intègre la rédaction de Télérama. Que de chemin depuis les Inrockuptibles ! Après avoir été le Rédac Chef du service culture de cet honorable institution « catholique », il est aujourd’hui patron du site Web de Télérama.
Avec Etienne Dutin, Emmanuel Tellier créé 49 Swimming Pool en 2007.
Depuis le début des années 90, Luc Durand a tourné et enregistré avec la moitié de la scène française. Citons pèle mêle : La Grande Sophie, Frandol, Dave, Robert Charlebois… Dernières activités en date (2007) : le coup de main au projet solo de Djib (bassiste d’
Aston Villa) et Hysterico, son propre groupe Funk electro pop… En 2015, on le retrouve dans Oaks où officie un certain P.H. Welsh plus connu sous le nom de Pierre Palmieri.

Fiche technique de Melville
Ou
: Paris
Quand
: entre 1995 et 1999
Genre
: Rock
Line up
Emmanuel Tellier (Chant, Guit) – Pierre Palmieri (Basse) – Etienne Dutin (Guit) – Luc Durand (Batterie)
Albums
1997 : EP « Qu’importe ce qu’on dit » (V2)
1998 : « Est-ce que l’amour restera ? » (V2) – 15 000 ex.

Tagged

One thought on “Melville

  1. Pingback: Melvil | Rock Made in France 2000s, Encyclopédie du Rock, M, Quimper, RockRock Made in France

Laisser un commentaire

Genre

Années

Villes

Alphabétique

  • 1-9
    (17)
  • A
    (103)
  • B
    (122)
  • C
    (111)
  • D
    (107)
  • E
    (68)
  • F
    (67)
  • G
    (55)
  • H
    (53)
  • I
    (26)
  • J
    (38)
  • K
    (46)
  • L
    (79)
  • M
    (137)
  • N
    (53)
  • O
    (34)
  • P
    (88)
  • Q
    (3)
  • R
    (70)
  • S
    (169)
  • T
    (93)
  • U
    (17)
  • V
    (44)
  • W
    (41)
  • X
    (4)
  • Y
    (7)
  • Z
    (17)