Rock Made in France

Encyclopédie du Rock

Stocks

Stocks, « le plus sudiste des groupes du nord » comme aime à le rappeler son fondateur Christophe Marquilly. Leur renommée dans le Nord Pas de Calais arrive jusqu‘aux oreilles de WEA qui les signe et sort directement un disque live. Une première en France ! Enregistré devant 4000 personnes, l’album se vend bien et permet de révéler un vrai guitariste : Christophe Marquilly. Parmi le nombre des personnes tombées sous le charme et le talent du frontman de Stocks, on compte Nono, guitariste de Trust, qui  décide de produire un 45t du combo. Le deuxième album (studio !) et son single diffusé sur MTV permettent au groupe de tourner aux Etats-Unis pour 48 dates. Contre toute attente, au retour d’une seconde tournée chez l’Oncle Sam et au moment d’enregistrer le troisième album, Christophe Marquilly dissout le groupe.
Dix ans plus tard, en 1997, Stocks est à nouveau réuni. L’occasion était trop belle d’ouvrir pour Trust au Zénith de Lille (Arnaud Delbarre, patron de la salle reprend alors la basse pour un morceau « ça me fait tout drôle »). Mais ce n’est qu’en 2001 que le groupe se reforme et sort – enfin – ce fichu troisième album en 2002. L’occasion de défendre l’opus sur scène, notamment en première partie de Johnny Hallyday. Stocks fête même ses 20 ans (?) en compagnie de Nono, Daran et Gildas Arzel. En 2003, Arnaud Delbarre devient Directeur Général de l’Olympia et cède sa place à Sam Willcox.


A ranger entre Natchez et Little Bob Story


Avant Stocks
: Mule Station, Willcox (Sam Willcox)


Que sont-ils devenus ?
Entre deux formations de Stocks, Christophe Marquilly a sorti un album solo, un autre avec un groupe de reprise Blues, les Outsiders. Son dernier album solo « absurde » sort en 2013.
Fils du photographe Raoul de Godewarsvelde, de son vrai nom Francis Albert Victor Delbarre, Arnaud Delbarre quitte Stocks une seconde fois en 2003 pour prendre les commandes du Zenith de Lille puis de la célèbre salle parisienne de l’Olympia jusqu’en 2015. A noter que son fils joue au sein de BP Zoom.
Gérald Mullier décéde dans les années 90.
Frank Seinnave est devenu ingénieur du son. Il tape encore de temps en temps sur ses peaux dans Outsliders.

On peut croiser Bobby Luccini aux côté d’un ex Agence Tass et d’un ancien M’Rod au sein du groupe de Blues l’Arpenteur.


Fiche technique de Stocks
Ou : Lille
Quand : entre 1980 et 1986. Reformation de 2001 à 2007
Genre: Rock
Line up
1980 : Christophe Marquilly (Guit, Chant) – Gérald Muller (Basse) – Frank Seinnave (Batterie)
1984 : Christophe Marquilly (Guit, Chant) – Arnaud Delbarre (Basse) – Bobby Luccini (Batterie)
2003 : Christophe Marquilly (Guit, Chant) – Sam Willcox (Basse) – Bobby Luccini (Batterie)
Albums
1982 : Live « Live » (WEA)
1984 : « Eclats de rock » (WEA)
1986 : SP “Tellement seul / On fait pas parti de la même bande” (CBS)
2002 : « Trois » (Vérone Productions)

Tagged

Laisser un commentaire

Genre

Années

Villes

Alphabétique

  • 1-9
    (17)
  • A
    (103)
  • B
    (123)
  • C
    (112)
  • D
    (110)
  • E
    (68)
  • F
    (68)
  • G
    (56)
  • H
    (55)
  • I
    (26)
  • J
    (38)
  • K
    (46)
  • L
    (79)
  • M
    (138)
  • N
    (55)
  • O
    (34)
  • P
    (89)
  • Q
    (3)
  • R
    (70)
  • S
    (170)
  • T
    (94)
  • U
    (17)
  • V
    (44)
  • W
    (41)
  • X
    (4)
  • Y
    (8)
  • Z
    (17)