Rock Made in France

UNICEF

Encyclopédie du Rock

Vigon et Les Lemons

Quand le glas sonne pour Kenty et les Skylarks, Michel Jonasz repart de plus belle avec Les Lemons de son copain d’enfance Alain Goldstein et un certain Jean-Pierre Besson au chant. Mais, après quelques concerts au Golf Drouot, c’est un dénommé Abdelghafour Mohcine, plus connu sous le nom de Vigon, qui s’empare du micro. Le jeune homme fraîchement débarqué de son Maroc natal, venait de jouer avec l’orchestre des Ronnie Bird puis de remporter le vendredi suivant le titre avec Les Matators (où jouait le futur Alain Chamfort).
Les répétitions vont bon train (Vigon est alors hébergé chez les parents de Michel Jonasz) et les premiers concerts s’enchaînent dès le début de l’année 65. Golf Drouot, Loco et autres Bus Paladium se succèdent à un rythme effréné pendant trois ans. Leur Rythme & Blues fait également sensation en Suisse et en Tunisie où leur nouveau manager Robert Izmir leur trouve plusieurs dates. Le succès va grandissant avec une première partie des Who,à la Locomotive et un single sur le label Les Rockers de Jean-Claude Berthon, également propriétaire du magazine Disco Revue.
L’année 66 est marquée par un concert en première partie des Rolling Stones puis la sortie du second 45t « Hound Dog », titre de Big Mama Thorton popularisé par Elvis Presley. Pourtant en 1967, Michel Jonasz laisse sa place à Albert Verrecchi, tandis que la section cuivre des Lemons est engagée par Johnny Hallyday. C’est la fin de Vigon et Les Lemons. En revanche, Vigon avec ou sans son orchestre va poursuivre sa carrière jusqu’en 1978. La suite ci-dessous dans « Que sont-ils devenus ? »


A ranger entre : Nino Ferrer et Les Fleurs de Pavots

Avant les Lemons : Kenty et les Skylarks (Michel Jonasz)

Que sont-ils devenus ?
En 1968, Vigon signe chez Barclay puis avec la compagnie américaine Atlantic. Un des rares français à le faire ! Au début des 70’s, il est choriste de Johnny Hallyday. En 1972, il sort l’album « Pollution » et au milieu des années 70, Vigon retourne au Maroc où durant 23 ans, il est disc-jockey puis gérant d’un restaurant à Agadir où il « karaokette » pour son plaisir. En 2002, il s’installe à nouveau à Paris et tourne avec quelques anciennes gloires des 60’s. En 2012, il est sur TF1, une des voix de The Voice dans l’équipe de Louis Bertignac. L’année suivante il sort un disque avec Erick Bamy (ex choriste de Johnny Hallyday, décédé en 2014) et de Jay Kani.
La carrière de Michel Jonasz fut plus rutilante. Sous le nom de King Set où il chante pour la première fois (1967), puis celui Michel King Set en 1968 et enfin sous sous son propre nom à partir de 1969, il réalise une très belle carrière de chanteur de variété tout en finesse et jamais très loin des rives du jazz.
Alain Goldstein est de l’aventure King Set. Sous son nom, il va signer quatre albums. Il compose toujours.

Fiche technique de Vigon et Les Lemons
Ou : Paris
Quand : entre 1964 et 1967
Genre : Soul & Funk
Line up
Abdelghafour Mohcine aka Vigon (Chant, Guit) – Michel Jonasz (Claviers) – Alain Goldstein (Guit)
Discographie
1965 : SP “Bama lama barma loo” (Les Rockers)
1966 : SP « Hount dog » (Les Rockers)

Tagged

Laisser un commentaire

Genre

Années

Villes

Alphabétique

  • 1-9
    (17)
  • A
    (103)
  • B
    (123)
  • C
    (111)
  • D
    (107)
  • E
    (68)
  • F
    (67)
  • G
    (55)
  • H
    (54)
  • I
    (26)
  • J
    (38)
  • K
    (46)
  • L
    (79)
  • M
    (137)
  • N
    (53)
  • O
    (34)
  • P
    (88)
  • Q
    (3)
  • R
    (70)
  • S
    (169)
  • T
    (93)
  • U
    (17)
  • V
    (44)
  • W
    (41)
  • X
    (4)
  • Y
    (7)
  • Z
    (17)