Rock Made in France

Encyclopédie du Rock

Griefjoy

Après quatre ans d’existence et deux EP, tout le monde attendait le premier album de Quadricolor… Et en septembre 2012, c’est un Griefjoy qui est arrivé !  « Un jour, on s’est demandé quel album on aurait envie de jouer pendant 30 ans. On a réalisé qu’on avait grandi, qu’on avait changé, et on a voulu que le projet évolue avec nous. C’est ainsi qu’on a formé Griefjoy, comme un prolongement logique à Quadricolor » explique le quatuor niçois aux Inrocks. Les ex ados du lycée Masséna détenteurs de leur Bac TDM (Technique de la Danse et de la Musique) s’enferment plusieurs jours dans une cave et en ressortent avec une quinzaine de titres dont les 10 titres de l’album « Kids turn around » réalisé par Stéphane Briat collaborateur de Phoenix, Air, etc. Le résultat démontre une parfaite maîtrise des riffs électro rock en mal de dance floor. Les Strokes à la sauce Daft Punk en quelque sorte. Arista, le nouveau label Sony Music dédié au développement d’artistes (même si Indochine est leur première signature…) les prend sous son aile et sort l’opus en septembre 2013.


A ranger entre The Shoes et Phoenix
A suivre sur Facebook et Twitter

Avant Griefjoy
De 2008 à 2012, le groupe s’appelait Quadricolor.

Fiche technique de Griefjoy
Ou : Nice
Quand : depuis 2012
Genre : Pop
Line up
Guillaume Ferran (Chant, Claviers) – Billy Sueiro (Guit) – David Spinelli (Basse, Claviers) – Romain Chazaut (Batterie)
Albums
2012 : EP « Touch ground » (Arista)
2013 : « Kids turn around” (Arista)

Laisser un commentaire

Genre

Années

Villes

Alphabétique

  • 1-9
    (17)
  • A
    (103)
  • B
    (123)
  • C
    (111)
  • D
    (109)
  • E
    (68)
  • F
    (68)
  • G
    (55)
  • H
    (54)
  • I
    (26)
  • J
    (38)
  • K
    (46)
  • L
    (79)
  • M
    (138)
  • N
    (54)
  • O
    (34)
  • P
    (88)
  • Q
    (3)
  • R
    (70)
  • S
    (169)
  • T
    (94)
  • U
    (17)
  • V
    (44)
  • W
    (41)
  • X
    (4)
  • Y
    (7)
  • Z
    (17)