Rock Made in France

NG Création, Agence web paris nice, application web et mobile

Actu

« Histoire du rock à Marseille 1980 – 2019 » par Pascal Escobar

Non, il n’y a pas que l’OM et IAM à Marseille. Il y a du rock aussi. Et pas qu’un peu. Qu’ils prennent l’accent punk ou électro, garage ou indé, ce sont des dizaines de groupes qui ont battu au rythme de la ville. Voici leurs histoires.

On avait lu avec curiosité le premier opus de cette étonnante histoire du rock à Marseille rédigée par Robert Rossi. Mais c’est avec un intérêt tout particulier que l’on dévore le second tome (de 1980 à aujourd’hui, du CD au streaming en quelque sorte) de cette aventure binaire née à l’ombre de la bonne mère. Tout d’abord, certains groupes ont percé le plafond de verre de la renommée régionale (Nasser, Kid Francescoli, Husbands…), mais l’auteur Pascal Escobar prend également un soin tout particulier à ponctuer ses mini biographies d’une autre histoire. Celles de lieux emblématiques qui ont marqué (et marquent encore pour certains) les chaudes soirées rock made in Massilia. Tous ces lieux et collectifs qui ont transformé la cité phocéenne en un endroit culte du rock en France ont droit à leur part d’éternité et de respect. Il faut dire que Pascale Escobar sait de quoi il parle. Musicien lui-même, il fut notamment le guitariste de Keith Richards Overdose, il a également présidé de 1998 à 2005 une association organisatrice d’une centaine de concerts à Marseille. Il n’en fallait pas plus pour qu’il franchisse le pas et raconte l’histoire rock de sa ville. Organisé par genre musical et presque logiquement par décennie, ce livre est donc une Bible pour tout Marseillais qui se respecte, mais également un bon point d’entrée dans la ville pour tous les autres. Enfin, pour tous ceux qui veulent voir cette cité autrement qu’à travers de trop nombreux clichés.

Hervé Devallan
« Histoire du rock à Marseille 1980 – 2019 » par Pascal Escobar aux éditions Le Mot et le Reste, 354 pages, 24€

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Retrouvez nous sur Facebook

    Les bonnes infos





    Les bonnes adresses