Rock Made in France

NG Création, Agence web paris nice, application web et mobile

Actu

« Le roman de Renaud » de Thierry Séchan

Paru pour la première fois en 1988, « Le roman de Renaud » est une des nombreuses biographies du frère aîné – de 3 ans – du célèbre chanteur. Une « œuvre fraternelle » comme le disait l’auteur décédé en janvier 2019. Et de fait, ce roman de Renaud n’est qu’un des cinq ouvrages consacrés à la vie et à l’œuvre du frère admiré.

Mis à jour par son ami Stéphane Loisy et Lou Séchan, la fille de Thierry, le livre se conclut donc en 2019 avec les dernières notes de l’auteur sur le futur disque « Les mêmes et les enfants d’abord ».

Que retirer de ce livre ? Que le titre reste usurpé : il ne s’agit nullement d’un roman, mais d’une mise en histoire de 40 ans de chansons où le contexte est aussi important que l’œuvre elle-même. Comprendre que le fameux « Quid » n’est pas mort. Rappelez-vous cette encyclopédie à parution annuelle qui vécue entre 1963 et 20007. Wikipédia m’a tué en quelque sorte. Et bien, elle revit ici puisqu’une bonne partie du livre est consacré à la contextualisation de chaque album dans son jus politique et culturel du moment. Et si on enlève les nombreuses paroles des chansons citées, il ne reste que peu d’histoire de Renaud. Au début, leurs années post 68 et à la fin dans l’épilogue… où il est beaucoup question de Thierry Séchan lui-même. Reste les textes augmentés. Mais est-ce une raison de se précipiter sur ce « Roman de Renaud » ? Autre curiosité, cette quasi absence, même dans les années d’enfance, de son frère jumeau David et de ses deux sœurs.

Mais il reste certains traits de plumes qui montre que le parolier n’a pas seulement joué la facilité. Toutes les dates sont accompagnées d’un bref commentaire, un mot, une phrase, qui sont souvent amusantes, parfois cocasses et toujours très bien vues. A elles seules, elles donnent envie de découvrir les écrits de Thierry Séchan. Pour le reste, il est encore préférable d’acheter les disques du chanteur. On en apprendra autant ; voire davantage.

Hervé Devallan
« Le roman de Renaud » de Thierry Séchan aux éditions de L’Archipel, 260 pages, 20€

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Retrouvez nous sur Facebook

    Les bonnes infos





    Les bonnes adresses