Rock Made in France

NG Création, Agence web paris nice, application web et mobile

Actu

Mort de Philippe Pascal, chanteur de Marquis de Sade

Philippe Pascal, le chanteur de Marquis de Sade et Marc Seberg, vient de nous quitter jeudi 12 septembre à Rennes. Il avait 63 ans. « Une mort brutale » selon les premières informations.

Avec Frank Darcel et les membres de Marquis de Sade, il venait de remettre sur pied le groupe emblématique de la capitale bretonne et avait bouclé une quinzaine de dates depuis le concert de la reformation au Liberté en septembre 2017 devant 3000 personnes. Un nouveau disque était même en préparation avec une sortie programmée pour 2020. Les musiques avaient été enregistrées. Il restait à poser les voix.

Comme les autres membres de Marquis de Sade, il était resté profondément rennais où il vivait toujours. Lui qui était né à Sidi-Bel-Abbès en Algérie, était arrivé en Bretagne pour poursuivre ses études. C’est là qu’il rencontre dans un premier temps Anzia… « qui ne s’appelait à l’époque que Gilles Rettel. On s’est connu sur les bancs du lycée à Saint Malo. Je n’écoutais que du blues. En 1972, il m’a mis entre les mains Transformer de Lou Reed, une compilation du Velvet et d’autres Ce sont ces gens-là que j’ai mis pour la première fois sur la platine de mon papa. J’ai fait mon éducation la-dessus. »

Suite logique : devenir lui aussi musicien « On a monté un groupe à Saint Malo. La connexion avec Rennes s’est faite fin 1977. Notre formation de l’époque avec Gilles, qui ne faisait que des reprises du Velvet et des Stooges, avait fait la première partie au théâtre de Saint Malo d’un groupe de Givors qui s’appelait Factory, où le chanteur ressemblait un peu à Mick Jagger. Dans la salle, il y avait les Marquis de Sade : le bassiste Christian Trotoux (Dargerlos, ndlr) et Frank Darcel. Ils m’ont convié à une répétition. J’y suis allé sans vraiment y croire et j’ai trouvé les mecs beaucoup plus motivés que les gens avec qui j’étais. En plus ils avaient une sono conséquente, bien plus que la mienne, une petite sono Peavey. C’est pour toutes ces raisons que je me suis embarqué dans l’histoire. »

La suite on la connait tous : deux albums mythiques de Marquis de Sade, puis l’aventure Marc Seberg avec Pascale Le Berre. A l’occasion d’une exposition organisée par Poch en 2017, ils avaient retrouvé du plaisir à rejouer ensemble. On se souvient sur scène au Parc de la Villette à Paris avec Etienne Daho et Pascal Obispo venu partager un morceau chacun avec la bande du divin Marquis. Philippe Pascal incarnait à lui seul la scène rennaise. Il va nous manquer.

Dernière interview de Philippe Pascal au moment de la réédition des disques de Marc Seberg

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Retrouvez nous sur Facebook

    Les bonnes infos





    Les bonnes adresses