Rock Made in France

Nanogramme, Agence web paris nice, application web et mobile

Encyclopédie du Rock

Anarchic System

Sans la reprise chantée de « Popcorn » des Hot Butter en 1972, peu de chance qu’Anarchic System ait été au-delà des pubs enfumés du nord de la France. Ni même existé. Simple réunion informelle de musiciens en mal de jams au fond des bars, le groupe a saisi au bon l’opportunité d’enregistrer ce succès grâce à Christian Lerouge qui maniait le Minimoog comme personne et à Jacques Deville qui présenta le reste du groupe à Olivier Toussaint et Paul de Senneville alors directeur artistique de Michel Polnareff et futur PDG de leur label, AZ. Résultat : plus de 700 000 exemplaires vendus ! Encouragé par ce succès, ils enregistrent deux autres singles (« Carmen Brasilia » et « Royal Summer ») avant de signer leur premier contrat avec AZ. La suite de la carrière fut moins glorieuse avec trois albums qui tentent de copier la recette de « Popcorn » : des claviers insupportables devant et rien derrière. La maison de disque n’arrive pas à sortir de cette mélasse en forme de bande son pour série B. Le titre « Starlight » sera d’ailleurs utilisé pour un film. Quand au titre « Royal summer », il est édité comme musique de Pub des cigarettes Royal. AZ décide d’arrêter l’exploitation du filon en 1978.

 

A ranger entreMartin Circus et Richard Clayderman

Pendant Anarchic System
: le groupe officie sous le nom de Pop Concerto Orchestra.


Fiche technique d’Anarchic System
Ou : Lille
Quand
: entre 1972 et 1978
Genre : Pop
Line up
Gilles Devos (Chant) – Jacques Deville (Guit, Chant) – Christian Lerouge (Claviers) – Michel Dhuy (Batterie) – Patrick Verette (Basse)
Albums
1972 : SP « Popcorn » (AZ)
1973 : SP « Cherie Sha la la » (AZ)
1973 : SP « Royal summer » (AZ)
1974 : « Pussycat c’est la vie » (AZ)
1975 : « Generation » (AZ)
1975 : Compilation « Anarchic system » (Pickwick / AZ)
1976 : « Sugar baby mission space recording » (AZ)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Retrouvez nous sur Facebook