Rock Made in France

NG Création, Agence web paris nice, application web et mobile

Encyclopédie du Rock

Sandrose

Comme beaucoup de formations des années 70, les musiciens de Sandrose ont fait leurs classes dans différents groupes (Gardians, Eden Rose) et quelques chanteurs à succès dont l’excellent Jacques Dutronc. C’est Jean-Pierre Alarcen qui rencontre l’étudiante polonaise Rose Podwojny après avoir écouté ses cassettes qui traînaient dans le milieu musical à Marseille. Elle devient alors la chanteuse du groupe qui transforme son nom en Sandrose en 1970 avant de sortir un album enregistré en 1971. Suivent alors une série de concert au Golf Drouot puis au pop-club de José Arthur et à la salle Wagram. Avant cette date, Georges Rodi avait remplacé Henri Garella aux claviers. Les derniers concerts seront donnés au Gibus avant que le groupe ne se sépare fin décembre 1972 pour divergences musicales (officiellement) et parce que certains musiciens étant mariés et pères de famille, il fallait gagner sa vie. Dommage, car Sandrose avait même fait de la télé en Grande Bretagne où l’album était sorti.

A ranger entre Magma et Vent d’Est

Avant Sandrose
Les musiciens marseillais jouaient sous le nom de Gardians (excepté Jean-Pierre Alarcen) entre 1962 et 1965 puis d’Eden Rose au début des années 70.
Jean-Pierre Alarcen a aussi joué au sein du Système Crapoutchik.
Entre Les Gardians et Eden Rose, Christian Clairefond a tournée dans l’orchestre Les Golden.
Georges Rodi accompagna Jacques Dutronc.

Que sont-ils devenus ?
Rose Podwojny (1953 – 2018) a connu un succès mondial avec « Africa » en 1982 qui s’est vendu à plus d’un million d’exemplaire rien qu’en France. Avant sous le nom de Rose Merryl, elle commet plusieurs 45t en 1976 et 1977 puis devient Rose Laurens en 1979 grâce à son compagnon Jean-Pierre Goussaud. En 1980 elle chante et joue le rôle de Fantine dans la comédie musicale Les Misérables (Victor Hugo) mise en scène par Robert Hossein, dont les textes sont signés par Alain Boublil sur des musiques de Claude-Michel Schönberg. « Africa » est extrait de son premier album solo. Elle en sortira 9 dont le dernier en 2015. Elle décède d’un cancer le 30 avril 2018.
Jean-Pierre Alarcen par jouer avec Bernard Lavilliers (Voir Système Crapoutchik)
Georges Rodi est devenu arrangeur aux Etats-Unis.
Henri Garella rejoindra France Gall puis signera les génériques de « Trente Millions d´Amis » ou « Tournez Manèges » qui restent encore dans les annales

Fiche technique de Sanderose
Ou : Paris
Quand : entre 1970 et 1972
Genre : Progressif
Line up
1971
 : Rose Podwojny  (Chant) – Jean-Pierre Alarcen (Guit) – Christian Clairefond (Basse) – Michel Jullien (Batterie) – Henri Garella (Claviers)
1972 : Rose Podwojny  (Chant) – Jean-Pierre Alarcen (Guit) – Christian Clairefond (Basse) – Michel Jullien (Batterie) – Georges Rodi (Claviers)
Album
1971 : “Sandrose” (Polydor)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Retrouvez nous sur Facebook

    Genre

    Années

    Villes

    Alphabétique

    • 1-9
      (18)
    • A
      (108)
    • B
      (130)
    • C
      (114)
    • D
      (114)
    • E
      (69)
    • F
      (70)
    • G
      (57)
    • H
      (58)
    • I
      (26)
    • J
      (38)
    • K
      (49)
    • L
      (80)
    • M
      (141)
    • N
      (55)
    • O
      (34)
    • P
      (93)
    • Q
      (3)
    • R
      (72)
    • S
      (179)
    • T
      (97)
    • U
      (18)
    • V
      (46)
    • W
      (44)
    • X
      (5)
    • Y
      (8)
    • Z
      (17)