Rock Made in France

Actu

Archimède « Méhari »

La « Méhari » d’Archimède roule encore au super, mais reste un peu dépassée par nombre de modèles pop électro ou simplement rock.

Tiens, un nouvel album d’Archimède ! Ils n’ont pas pris une ride depuis 2009, si ce n’est que leur quatrième album « Méhari » ne sort plus sur la major Sony. Ils n’ont pas vendu assez ? Bienvenue sur Little Big Music (distribué par Sony quand même !). Ce qui au final ne change pas grand-chose à la musique des frères Boisnard. Entre pop, rock  et chanson française, leurs mélodies sont toujours aussi efficaces, même si l’impression diffuse de « déjà entendu » commence à sourdre du sillon. En revanche, le message est clair : il ne faut pas pousser Archimède dans les orties. Deux exemples pour s’en convaincre : « On a les dirigeants qu’on mérite » chante Nicolas Boisnard dans le morceau d’ouverture « Je singe le monkey », qui lorsqu’on y prend garde s’entend « Je single banquier ». Un clin d’œil ironique à l’heure du second tour de la présidentielle. Et puis « Fils de » nous explique qu’il est beaucoup plus difficile de réussir dans le métier – celui de la musique – quand on s’appelle Boisnard et que l’on n’est pas fils de Johnny Hallyday, Jacques Audiard ou autres Higelin ou Dutronc. Sont-ils aigris ? Ils ont quand même signé un titre pour l’idole des jeunes en 2012, non ? Ça a du rapporter quand même… Le résultat, c’est que cette « Méhari » roule encore bien, mais reste un modèle courtisé par les bobos des bords de mer. Une minorité en quelque sorte.

Hervé Devallan
Archimède « Méhari » – (Little Big Music) – 3/5

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces