Rock Made in France

Nanogramme, Agence web paris nice, application web et mobile

Chroniques

Two Trains Left « As safe as yesterday »

Eux même le reconnaissent : tout ça se passait hier. Two Train Left assure un punk rock mélodique sans renverser les

Total Dezordre « Tout finira bien par rentrer dans le dézordre »

Le rock est engagé et Total Dezordre fait le job avec son punk rock en bandoulière comme

Bad Losers « 1988 London’s recording »

Ce disque des Bad Losers est un plongeon dans le temps. Tout d’abord parce qu’il réédite l’unique album des toulonnais paru en 1986, mais aussi parce …

Mina Sang « Dans la nuit »

Le premier album d’une jeune chanteuse ? Oui et non. Après un EP, « Dans la nuit » est bien la première longue livraison de Mina

Zarboth « Grand barnum all bloom »

Au pays du rock expérimental, Zarboth est Roi. Leur quatrième album le prouve une nouvelle

Missri « Vogue la galère »

Quand le bluegrass est chanté en français avec autant d’évidence, on se prête à rêver… Et on se retrouve projeté au pays de l’Oncle

Eric Ter « Insouciance »

On aime le blues d’Eric Ter. Son « Insouciance » gagne en majesté et livre une musique aussi sincère qu’authentique.

She Wolf « Parasite »

De cri et de fureur : c’est le credo de ce power trio féminin ». Parasite » est leur deuxième album.

Bilbao Kung-Fu « L’arc-en-ciel »

Le rock français sait se dépasser et livrer autre chose qu’un simple succédané de la fin des années 70. La preuve avec Bilbao

Sweet Scarlett « Rockin’ that soul »

Pour qui veut du groove et du rock, Sweet Scarlett s’avère rapidement indispensable. En 10 morceaux « Rockin’ that soul » le

Jay and the Cooks « Le cœur sec »

On pense à Patrick Verbeke ou Benoît Blue Boy. La différence ? Jay est américain pur jus. Pourtant, il chante en français lui

Jessie Lee & the Alchemists « Let it shine »

Quand le blues rock se fait moderne et puissant, Jessie Lee & the Alchemists n’est pas loin. Son second album « Let it shine » le

Western Machine « Short cuts »

On penserait à La Bonne, la Brute et le Truand qu’on n’aurait pas tort. Toujours version western spaghetti, mais en plus

Don Joe Rodeo Combo « Dernier jour »

A Toulouse, on sait rocker. « Dernier jour » de Don Joe Rodeo Combo cogne avec élégance un binaire

L’Ambulancier « L’ambulancier »

Cinq titres lumineux pour ce jeune ambulancier. Ne vous fiez pas à ses égratignures photoshopées, son rock est bien à fleur de peau.

Outed « La matrice du chaos »

On ne tombe pas tous les jours sur de bons albums. « La matrice du chaos » est de cette engeance rare et

Crocodile Candy « Enjoying the moment »

Crocodile Candy… Oui, on apprécie le rock de ce quatuor comme une délicieuse sucrerie. Avec

Les Marteaux Pikettes « Racine carrée de vos utopies »

Encore et encore ces 3 mêmes accords. Mais quand l’énergie du punk se marie au sens des paroles, on en

Elefant Talk « Elefant Talk »

A deux c’est mieux. Pour le rock stoner d’Elefant Talk, c’est une réalité. La preuve avec leur premier album

Sabotage « Sabotage »

On ne peut impunément prendre le nom d’un album de Black Sabbath. Le challenge est relevé haut la main et les 70’s en sortent grandies. Une fois de

Plastic Age « Yeack ! »

« Yeack ! » comme un cri sauvage et un autre Let’s Go ! Le rock de Plastic Age refait monter les souvenirs sans

Ozalee Sun « First strike »

Le rock à guitare se niche désormais loin de Paris. Entre Lyon et Castres pour ce qui est d’Ozalee

Slim Paul « Good for you »

On s’emballe à juste titre pour cet album blues du toulousain Slim Paul. L’écouter, c’est

Aboukir « Digital introversion »

Si vous désirez marier guitares planantes des années 70 et rythmes électro, courrez vers « Digital introversion » d’Aboukir. Version vinyle bien

Nico Chona & The Freshtones « Old western Star »

Le blues sudiste, chaud et groovy de Nico Chona trouve un nouvel écrin dans ce second disque enregistré avec ses compères des

We Wolf « In the coming days »

Premier EP d’un groupe prometteur, « In the coming days » de We Wolf augure un bel envol… SI le Covid le

Cyril Capelle « Point com »

La bande FM rêve d’un tel disque. Les chansons rock de « Point com » sont calibrées pour la radio et les parcours au

The Dreams « Morbido »

La musique étrange sillonne de nouveau nos platines avec la réédition de cet unique album de The Dreams. Et si Nico était

Marquis « Aurora »

Marquis de Sade n’est plus, vive Marquis ! Leur album Aurora est à la fois l’héritier de la scène rennaise et du post punk

Lux Bas-Fond « Amnésie Internationale »

Lux Bas-Fonds et son second EP sont taillés dans un punk rock classique qu’on recommande chaudement surtout si on est amateur de

Floo Flash « Moderne »

Comète rock des années 80, Floo Flash n’en demeure pas moins un groupe de qualité comme le prouvent ces bandes exhumées.

St Germain « Tourist 20th anniversary travel versions »

Confier les clés d’un de ses anciens albums à des remixeurs peut être un exercice casse gueule. Le légendaire « Tourist » de St Germain s’en sort …

Gnô « Stereofish »

Créé en 2001 par le génial et prolixe guitariste Christophe Gaudin, Gnô a réussi à se bonifier après son départ au printemps

2029 « Synesthésie »

Ou en sera le rock en 2029 ? Sous cloche Covid, privé de concerts, toujours prisonniers de nos gestes barrières ? On verra

Palo Alto « Difference and repetition »

Le nom de l’album a beau être en anglais, ce sont bien des textes de Gilles Deleuze qui servent de support à leurs compositions

King Kong Blues « Bam Bam ! »

Le bon rock n’a pas de frontière. Pour King Kong Blues de Bordeaux, c’est une évidence. Deux guitaristes et un batteur sont là pour nous en

Solace Supplice « Solace supplice »

Entre rock et néo prog, le projet Solace Supplice dépasse les limites du simple rock français. On aime.

JW Francis « We share a similar joy »

On aime cette voix nonchalante sur fond de pop intimiste. Le premier album de JW Francis est une vraie

Kurt 137 ! « Les terres brûlées »

On trouve toujours une bonne raison de s’énerver. Kurt 137 ! aussi qui sort un nouvel EP avec son nouveau line

The Belmondos « Memory lane »

La pochette annonce la couleur : avec « Memory lane » des Belmondos, on retrouve les 60’s et ses plaisirs innocents. L’acteur Jean-Paul Belmondo est …

Abonnez-vous à notre newsletter

Retrouvez nous sur Facebook

    Les bonnes infos





    Les bonnes adresses