Rock Made in France

UNICEF

Actu

Circé Deslandes « Testostérone »

Aux innocents les mains pleines. Avec cet EP 5 titres, Circé Deslandes s’aventure sur les terres pop de Marilou y puisant audace, talent et un réel appel à braver les sens encore interdits.

Circé Deslandes cover testosteroneC’est sur, Madame Boutin ne va pas être contente. Mais alors, pas contente du tout. Car ce que nous offre Circé Deslandes, c’est de franchir le Rubicon de l’innocence. Si Serge Gainsbourg s’était déjà essayé au voyage en première classe au pays du Marquis de Sade, Circé Deslandes (de son vrai nom Cécilia Halatre) s’y emploie avec gourmandise et innocence, donnant à la pop 60’s des accents de porno chic et classe. Et c’est peut-être ce contraste là qui est violent. De ces années fleuries, on a tous en tête la fragile adolescente France Gall, les couettes de Sheila où l’intouchable beauté de Françoise Hardy. Ici, la pop sucrée de Circé Deslandes magnifiquement mis en musique par Kid Loco et par Marc Collin (Nouvelle Vague) est une simple mise en bouche à une poésie crue et susurrée en forme de confidence : «  Vois comme elle est grandiose dans l’écrin de mes joues » (« La bite »). C’est provoc, mais pas vulgaire, non ? Pour en revenir à la référence du grand Serge, l’EP – attendu pour le 19 mai – de cette fausse ingénue fait directement et réellement suite à « L’homme à la tête de choux ».  Les 5 titres sont impeccablement emprunts du meilleur de cette pop française qui sait se faire violence. On pense alors aussi à « Miss du château » de France Cartigny sorti en 1992. Au-delà de cette lignée et de ces tabous déflorés, la jeune artiste Circé Deslandes possède un vrai univers et un vrai talent qui devrait rapidement faire parler de lui.

Hervé Devallan
Circé Deslandes « Testostérone » (Nuun Records) – 4/5
Page Facebook



Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces