Rock Made in France

UNICEF

Actu

Clara Néville « Après-minuit »

Entre pop et rock, les chansons de Clara Néville séduisent. Avec un titre comme « Serre-moi », la chanteuse semble même avoir trouvé sa voie.

clara-neville-après minuitDès que les morceaux prennent un peu de vigueur, il y a quelque chose de Catherine Ringer dans la voix de Clara Néville. C’est flagrant sur « Black star ». A moins que ce ne soit une histoire de génération : là on tourne autour de Minuit… Qu’importe, seul le résultat compte. Entre pop et chanson française avec quelques allers-retours rock, Clara Néville s’essaie depuis l’année dernière à une vie après L’Herbe Rouge (à ne pas confondre avec deux groupes de prog parisiens éponymes des années 70, ndlr) où elle fut auteur, compositrice et interprète. « Après-minuit » est son second EP sorti sur le très jeune label indépendant « 75Music ». Réalisé et arrangé (et parfois écrit) par David Keler par ailleurs propriétaire du label, le disque bénéficie d’une belle brochette de musiciens comme Luc Durand à la batterie (Melville, Karpatt, Oaks, Joe Hell…), André Margail à la guitare (Niagara, Jacques Higelin, Jane Birkin, …) et… David Keler à la basse. Sur le papier ça tient la route… Et les 5 titres de l’EP confirment que la promesse est tenue, et souvent dépassée. On se plait à écouter puis réécouter ces chansons qui nous emmènent au doux pays de Clara Néville. Pas de strass, mais un réel plaisir à « fuir » en sa compagnie. Certes. Il manque encore cette petite étincelle qui donne le feu sacré à l’ensemble, mais certains titres comme « Serre-moi » et « Nouveau monde » s’en approchent étonnamment près.

Hervé Devallan
Clara Néville « Après-minuit » – (75Music) – 2,5/5
Le concert de la semaine dernière à la Dame de Canton a été reporté eau 23 janvier


Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces