Rock Made in France

Actu

Fergessen « Far Est »

Le duo Fergessen revient avec un second album de toute beauté. Folk pop mâtinée de rock, chaque titre déboussole l’est et l’ouest pour mieux captiver. Séduction assurée.
Il n’y a pas grand chose à jeter sur cet album. On se croirait revenu au temps béni des années 70 où chaque disque rare et précieux se réécoutait en boucle pour en aspirer la substantifique moelle, surprendre l’émotion cachée et inévitablement revenir comme un derviche sur ces titres tellement addictifs qu’il était impossible de décrocher sans provoquer un manque. Le duo Fergessen a réussi tout cela avec son second album « Far Est ». Dans un style folk pop, David Mignonneau et Michaëla Chariau fusionnent leurs voix dans des refrains tourbillonnants. La reprise d’« Eleonor rigby » des Beatles est à elle seule un exemple parfait de cette fusion des harmonies sur un rythme endiablé. La reprise de « The wind » de Stevenson n’est pas mal non plus ! Oui, la folk de Fergessen sait aussi se faire violence, même si le premier titre éponyme aux guitares roots des vieilles guimbardes en cuir séduit immédiatement. Ce premier titre plante le décor et joue d’entrée avec nos émotions. Ce savoir-faire était déjà prégnant sur le premier album parisien. David Mignonneau n’est pas un ancien Pow Wow pour rien !
Ici « Far Est » porte bien son nom, car nos deux musiciens ont trouvé refuge dans les Vosges pour concocter ce petit bijou d’Ouest d’une incroyable modernité où l’anglais et le français se partagent notre plaisir. Les premiers chanceux sont encore les internautes de la plateforme Kiss Kiss Bank Bank grâce à qui l’opus a pu voir le jour. Un album réalisé par Stéphane Bonacci, guitariste de Melissmell et Tcheky Karyo. Et c’est vrai que les guitares virevoltent sur chaque titre de ce « Far Est » à deux pas de chez nous.

Hervé Devallan

Fergessen « Far Est » – (Auto Production) – 4/5
Site Officiel


Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces