Rock Made in France

Actu

La Femme « Psycho Tropical Berlin »

Un premier album très attendu qui mérite les belles promesses engagées. « Psycho Tropical Berlin » fait sentir aux jeunes gens qu’ils sont à nouveau résolument modernes.

Enfin ! Le premier album de La Femme sort enfin ! Promis à grand renfort de 45t vinyles et de coupures presses dithyrambiques, « Psycho Tropical Berlin » ne pouvait pas décevoir… Alors ? Et bien, l’album mérite cette insupportable attente marketing et tient réellement ses promesses. Si l’influence Taxi Girl reste prégnante, au fil des morceaux, le groupe arrive à se libérer de cette chaîne en or pour développer un style personnel mâtiné de post punk (Jacno, Marie et les Garçon…) et d’Etienne Daho période rennaise. Un vrai régal pour portugaises ensablées par trop de Lescop en herbe et de télés réalités nivelant par le bas l’étalon de l’icône hexagonal. Comme toujours, tout se passe loin du petit écran et des lumières parisiennes  Car c’est à Biarritz en 2009 qu’il faut chercher la genèse de cette belle histoire. Si le groupe monte rapidement « à la capitale », il reste étrangement décalé malgré un changement de personnel conséquent avec l’arrivée de Sam, Noé et Clémence, l’étudiante bretonne. C’est ce line up qui va rôder ses morceaux en français sur le banc des scènes anglaises et américaines. Un autre paradoxe. En revanche, c’est bien sur les labels parisiens Barclay pour le CD et Born Bad pour le Vinyle que La Femme déploie ses ailes et propose cet album qui – au-delà des promesses tenues – donne des couleurs à la pop française. Un grand bol d’air frais où claviers 80’s et mélopées urbaines se côtoient sur fonds de rythmes électroniques.et de banana split nostalgique. La madeleine de Proust des temps et des jeunes gens modernes. Résolument.

Hervé Devallan


Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces