Rock Made in France

UNICEF

Actu

Lizzard “Majectic”

A Limoges, le gros son ont connait : 7 Weeks, Stereozor, The Bushmen… Et depuis 2006, le trio Lizzard et son métal progressif à faire rougir n’importe quel groupe américain. Leur deuxième album le prouve une nouvelle fois. Et si la France craquait à son tour ?

lizzard majecticAvec ce quatrième album (dont deux EP), Lizzard confirme que le Métal progressif a trouvé à Limoges de quoi s’esbaudir. Entre ambiance atmosphérique et riffs ravageurs, « Majestic » a trouvé son propre chemin bien au-delà de la simple et pâle copie des maîtres du genre, les groupes anglais et américains comme Tool ou Porcupine Tree. Emmenée par le guitariste Matthieu Ricou et ses compères d’origine britannique William Knox à la basse et aux choeurs et Katy Elwell à la batterie, la formation fait une nouvelle fois merveille et développe un gros son déjà bien connu en Europe du Nord alors qu’en France ils en sont encore à présenter leurs travaux sur la scène des « Inouis » aux Francofolies de La Rochelle. Deux poids deux mesures qui ne changent rein à l’affaire : Lizzard est à la hauteur de l’origine de son nom directement inspiré du troisième album de King Crimson paru en 1970 : « Lizard » qui déjà mélangeait les genres avec talent et audace. Le jazz et le rock progressif pour les anglais ; le métal et ce même rock progressif pour les frenchies. Rares sont les formations à s’y risquer et encore plus rares sont-elles à ne pas étaler leur science jusqu’à l’ennui. Lizzard est de cette engeance qui produit un rock intensif et énergique, sans emphase ni démonstration. « Majestic » mérite qu’on s’y arrête où alors le groupe continuera sa route européenne sans nous.

Hervé Devallan
Lizzard “Majectic” (Klonosphère) – 3/5



Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces