Rock Made in France

Actu

The Dukes « Smoke against the beat »

The Dukes a une vraie démarche. Le communiqué de presse annonçant la sortie de leur second album en apporte une preuve irréfutable. Il faut dire qu’en matière de musique engagée, les deux anciens No One Is Innocent savent de quoi ils parlent. Et quand en plus, la qualité est là…

The_Dukes_LP_smoke_against_the_beatEt que nous racontent François Maigret aka Shanka (Guit et chant) et Grégory Abitbol aka Greg Jacks (Batterie) ? Une belle histoire dans un monde en crise : “On s’est battus pour en arriver là. Sans demander la charité, sans chouiner, sans mécènes, en nous battant chaque jour pour nous frayer un chemin dans le champ de bataille d’une industrie musicale ravagée.” Oui, le rock n’est pas mort, même si le gros des têtes de gondole est dominé par le Hip Hop, l’électro et un gros ventre mou appelé R’n’B. Il y a 30 ans, on parlait de variété, Il y a 50 ans de Twist… La France est le pays du Moulin Rouge, de Claude François, de David Guetta. Depuis près de 10 ans, Rock made in France démontre que 60 ans de rock rythment pourtant le quotidien de plusieurs générations. Alors vive les ducs et leur rock tendu et dansant, empli de guitares virevoltantes et de refrains entêtants.
Un enthousiasme qui nous pousse à donner de l’écho à la demarche du quatuor parisien : “ Vous qui nous soutenez dans notre démarche, vous êtes notre armée dans une guerre tout sauf futile qui oppose la culture de masse à la culture indépendante. Rassurez-vous, dans cette bataille, nous ne sommes pas des planqués. Non, nous on fait ça à l’ancienne, on est en première ligne avec vous à brandir l’étendard abîmé du rock’n’roll, quitte à prendre les premières balles. Et on n’a aucune chance de survivre à ce qui nous fait face, coincés que nous sommes entre les mastodontes des ventes de disques, si vous n’êtes pas avec nous pour prouver à notre belle société qu’on peut encore faire des choses à la fois fun et furieuses malgré la crise, malgré le manque de moyens, et malgré le cynisme et le défaitisme qui ronge notre société.”
Concrètement, tout se joue la première semaine. SI les ventes suivent, l’album grimpe dans les charts et c’est parti pour l’effet boule de neige, la visibilité du disque en plus. “En réalité, le but de l’opération est bien plus humble et amplement plus amusant : c’est d’aller chatouiller avec un chalumeau la plante des pieds des têtes de gondole, car cela reste le rôle sacré des combattants de l’Underground. On défend une idée, des valeurs, celles de la diversité musicale et des guitares qui piquent. De plus, car c’est comme cela que ça marche, si on y arrive cela ouvrira une petite brêche pour d’autres groupes comme nous dans le mur du « mainstream ». Eh oui, on pense à vous, les jeunes. La culture sans la contre-culture, c’est la mort de l’Art, et je ne veux pas laisser à nos enfants un monde artistiquement stérile… 

On ne saurait dire mieux !

Hervé Devallan
The Dukes « Smoke against the beat » (Unibrows United) – 3/5

FESTIVALS ÉTÉ 2014 : 
21-06 – Pan Piper – Paris (GRATUIT)
05-07 – Festival Jalles House Rock – St Medard en Jalles
26-07 – Festival Musiques d’Ici et d’Ailleurs – Châlons-en-Champagne
08-08 – Festival Les Kiosques a Musique – La Voulte
09-08 – Festival du Chien a plumes – Langres
10-08 – Brussel Summer Festival – Bruxelles (BE)
14-08 – Festival Les Jeudis – Le Grau-du-Roi
16-08 – Festival Cosmopolite – Truyes
29-08 – Festival Guetary en Fete – Guetary
30-08 – Festival Bob’Arts – Le Blanc
06-09 – Festival du Chant du Gros (Suisse)
A venir à la rentrée : Paris, Nevers, Toulouse, Auxerre… Stay tuned

Page Facebook du groupe 


2 thoughts on “The Dukes « Smoke against the beat »

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces