Rock Made in France

UNICEF

Actu

Theo Lawrence & the Hearts « Debut EP »

La soul de Theo Lawrence est empreinte de blues. Un pléonasme qui frappe avec évidence et élégance dans ce premier EP du jeune homme.

Tout passe par les arrangements. Sophistiqués et élégants. La base solide sur laquelle repose la pop soul & blues du franco canadien Theo Lawrence. A seulement 21 ans, il semble avoir digéré plusieurs décennies de musique noire américaine. Sans passer par l’école des reprises chères aux groupes anglais des années 60, Théo et ses Hearts plongent directement dans le grand bain de création. Il faut dire qu’internet est passé par là. Là où on attendait le 33 tours du mois chez le revendeur du coin de la rue, aujourd’hui, le web livre les trésors du monde en quelques clics. Ajoutez à cela pour Théo Lawrence une collection de disques digne des meilleurs diggers de Dust & Groove, et on comprend aisément que l’étape « reprise » et autres « covers » a beaucoup moins de sens. Du moins sur disque. En répétition et sur scène c’est une autre affaire ! Une chose est sûre, ce premier EP de l’artiste et de sa nouvelle troupe (Olivier Viscat, Louis-Marin Renaud, Thibaut L. Rooster et Neil Bernard) – avant il voyageait avec les Velvet Veins – puise dans ce passé pour mieux faire ressortir des accents de modernité sans trahir la cause. Un éternel recommencement qui est en fin de compte une façon bien à lui de s’imprégner des secrets des maîtres. A l’écoute de cet opus on pense bien évidement à Al Green et comme il le dit lui-même et de toute « la musique du Sud-Est américain. C’est la bande-son de ma vie. J’ai un amour profond pour le bluegrass et le gospel de Bill Monroe, des Stanley Brothers, la Carter Family pour la deep soul de Wendy Rene, Lee Moses, Joe Tex, Otis Redding, les Staples Singers. J’ai grandi avec le Mississippi Hill Country Blues de Junior Kimbrough, Jessie Mae Hemphill, R.L Burnside et tous ces gars du Delta comme Fred McDowell, Charley Patton ou Son House. Voilà qui sont mes héros ! » Du coup, on comprend mieux pourquoi…

Hervé Devallan
Theo Lawrence & the Hearts « Debut EP » – (Auto production) – 3/5

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces