Rock Made in France

UNICEF

Encyclopédie du Rock

Extraballe

Les punks d’Extraballe doivent une partie de leur légende au dandy Jean-Robert Jovenet, sorte de Ziggy Stardust à la française. Mais c’est à deux (Jean-Robert Jovenet et le batteur Michel Peyronet) qu’ils partent enregistrer à Londres leur premier EP sous la houlette de Danny Peyronnel (le frère de Michel) avec Murray Ward à la basse, Nick Sykes à la guitare et Robin Millar comme invité pour quelques solos de guitare de plus. Mais cette formation n’est pas disponible pour défendre l’album sur scène en France. C’est ainsi qu’arrivent Lolita Carabine à la guitare et Olivier Huret à la basse pour quelques mois puisque Murray Ward signe son retour en 1980. C’est ce line up qui enregistre l’album « Sales Romances » en 1981 produit par Robin Millar devenu aveugle. Il produira également le dernier album du groupe. Un groupe qui se résume, en fait, au seul Jean-Robert Jovenet qui n’arrive pas à imposer son style aux requins de studio de CBS.  


A ranger entre Octobre et Jad Wio
A écouter sur Myspace


Avant Extraballe

Jean-Robert Jovenet fait quelques essais chez les Dogs en 1975. Mais Rouen est trop loin de Paris… Ensuite c’est Compartiment Tueur avec les futurs Téléphone Richard Kolinka et Jean-Louis Aubert, sans oublier Zox à la basse. Ils répètent à Saint Cloud chez un certain Louis Bertignac… Jean-Robert Jovenet apparait aussi dans la première mouture d’Asphalt Jungle de Patrick Eudeline, dans Gazoline d’Alain Kan et dans Stress de l’ex Rock’n’Roller Gérald Coulondre. 
Nicolas Hilling et François Dumy jouent dans Go-Go Pigalles


Que sont-ils devenus ?
 
Jean-Robert Jovenet (1952 / 2011) continue la musique sous différents noms (John Ickx, H. Von Kleist, Le Blitz). On le retrouve également au sein des Go-Go Pigalles. Installé en Irlande en 1995 (même s’il n’a pas oublié sa touraine natale), il sévit sous le nom d’Interfaith en compagnie du batteur Fuzz Townshend (Pop Will Eat Itself, Bentley Rythm Ace). Il décède à Londres en décembre 2011 où il s’était définitivement installé quelque mois avant.

Lolita Carabine joue au sein de Bulldozer puis devient le futur « Lol » chef d’orchestre sur Canal+ de 1989 à 1999

Olivier Huret
 fonde les Patners puis Dolce Vita. Il dirigera les éditions EMI France pendant une dizaine d’années avant de se consacrer à la production. 

François Dumy
 joue de la batterie sur l’album live « Quelque part dans Paris » de Taxi Girl édité en 1990.

Fiche technique d’Extraballe
Ou : Paris
Quand : entre 1978 et 1984
Site Internet
Genre : New Wave
Line up
1978 : Jean-Robert Jovenet (Chant) – Michel Peyronel (Batterie) – Murray Ward (Basse) – Nick Sykes (Guit)
1978 : Lolita Carabine (Guit) – Olivier Huret (Basse) – Jean-Robert Jovenet (Chant) – Michel Peyronel (Batterie)
1980 : Lolita Carabine (Guit) – Jean-Robert Jovenet (Chant) – Michel Peyronel (Batterie) – Murray Ward (Basse)
1981 : Jean-Robert Jovenet (Chant, Guit) – Philippe Loiseau (Guit) – Nicolas Hilling (Basse) –  François Dumy (Batterie)
Albums
1978 : EP « Extraballe » (Flamingo)
1979 : « Extraballe » (Elektra)
1980 : « Sales Romances » (CBS)
1981 : « Extraballe » (CBS)

Tagged

Laisser un commentaire

Genre

Années

Villes

Alphabétique

  • 1-9
    (17)
  • A
    (103)
  • B
    (117)
  • C
    (106)
  • D
    (105)
  • E
    (67)
  • F
    (66)
  • G
    (54)
  • H
    (53)
  • I
    (25)
  • J
    (37)
  • K
    (46)
  • L
    (78)
  • M
    (136)
  • N
    (53)
  • O
    (34)
  • P
    (87)
  • Q
    (3)
  • R
    (70)
  • S
    (165)
  • T
    (93)
  • U
    (17)
  • V
    (44)
  • W
    (41)
  • X
    (4)
  • Y
    (7)
  • Z
    (17)