Rock Made in France

UNICEF

Encyclopédie du Rock

Mademoiselle K

Si elle ne boit pas, si elle ne fume pas, Katerine Gierak à une voix qui résonne à plein poumon ces deux vices inventés pour chanter le rock et le blues. La preuve avec un premier album résolument rock qui s’appuie sur des compositions efficaces et recherchées. Une richesse musicale qui doit sûrement – un peu – au parcours en musicologie de la demoiselle (La Sorbonne) puisque c’est elle qui compose l’ensemble des titres de l’album.  C’est en 2004 que le groupe se créé après un concert solo de la demoiselle au House of Live à Paris. Séduit, le propriétaire de la salle devient son manager pendant qu’elle rencontre le guitariste Pierre-Antoine Combard. Yvan Taïeb (le manager) faisant le reste en leur présentant la section rythmique.
L’impression d’urgence à fleur de peau se confirme sur un deuxième opus aussi introverti que le premier. Le Live édité en 2009 ne faisant que renforcer cette impression : Mademoiselle K est né(e) sur scène ! En 2014, le caractère bien trempée de l’artiste fixe les règles du jeu puisque, je cite « Ma maison de disques m’a dit: « fais ton album en français sinon on te vire ». J’ai fait mon album en anglais… ». Rock’n’roll Mademoiselle K ! Et chef d’entreprise puisqu’elle créé son propre label, Kravache, pour éditer son quatrième album studio. Toujours chez Kravache, le cinquième album marque l’arrivée en force des synthés, sons électro et boîte à rythme. Un virage qui est loin d’être une rupture. Musicale en tout cas.


A ranger entre Nadj et Stinky Toys
A écouter sur Myspace
A voir encore ici
A suivre sur Facebook
A lire son interview (septembre 2017)

Fiche technique de Mademoiselle K

Ou : Paris 

Quand : depuis 2004
Site internet
Genre : Rock

Line up

Katerine Gierak (Chant, Guit)
Ont aussi joué
Pierre-Antoine Combard (Guit) – Pierre-Louis Basset (Basse) – David Boutherre (Batterie)

Albums

2006 : « Ca me vexe » (Roy Music) – 60 000 ex

2008 : “Jamais la paix” (Delabel)
2009 : Live « Libre de de pas faire comme on nous dit »
2011 : « Jouer dehors » (EMI)
2015 : « Hungry dirty baby » (Kravache)
2017 : « Sous les brûlures l’incandescence intacte » (Kravache)

Tagged

Laisser un commentaire

Genre

Années

Villes

Alphabétique

  • 1-9
    (17)
  • A
    (103)
  • B
    (123)
  • C
    (111)
  • D
    (107)
  • E
    (68)
  • F
    (67)
  • G
    (55)
  • H
    (54)
  • I
    (26)
  • J
    (38)
  • K
    (46)
  • L
    (79)
  • M
    (137)
  • N
    (53)
  • O
    (34)
  • P
    (88)
  • Q
    (3)
  • R
    (70)
  • S
    (169)
  • T
    (93)
  • U
    (17)
  • V
    (44)
  • W
    (41)
  • X
    (4)
  • Y
    (7)
  • Z
    (17)