Rock Made in France

Encyclopédie du Rock

Week-end Millionnaire

Mais d’où peut venir un nom pareil ? Tout simplement d’une chanson de Genesis « Cinema show » où il est question d’un week-end de millionnaire lorsque le narrateur fait le bilan de sa journée. Une chose est sûre, les anciens Pêche Melba ont bien fait de changer de nom. Si le disque de ce dessert sucré est toujours resté dans les tiroirs, il n’a fallu qu’un an à Week-end Millionnaire pour sortir son premier album éponyme (avec le désormais célèbre « Où que tu ailles ») mixé par Dominique Blanc-Francart. Un album qui se fera sans Nisso Gargir et où François Artige n’est déjà plus qu’un « invité ». Et dès 1979, le groupe est en première partie de Nicolas Peyrac (un ancien étudiant en médecine comme Nicolas Gorodetzki) à l’Olympia avec Michaël Jones à la guitare et Jean-François Gauthier à la batterie, futur batteur de Jean-Jacques Goldman. Toujours produit par Jean Mareska (Taï Phong et plus tard Jean-Jacques Goldmann), le deuxième album sort en 1981 avec ce superbe travail de voix, véritable marque de fabrique du groupe. Un opus où Michaël Jones (Guit) est à nouveau invité, mais aussi Claude Samard (Guit), Jean-François Gautier (Batterie), Lance Dixon (Claviers), Gérard Bikialo (Piano) et Sydney Haddad (Percussions). Quand à la pochette est elle signée Jean-Baptiste Mondino. Le groupe change de maison de disque et sort le 45t « Exit » Chez K-Tel Télémédias. Mais, le label dépose le bilan. Chacun décide de tenter sa chance en solo. A partir de 1983, c’est donc un long break jusqu’en 1991 où le groupe se reforme pour un troisième et ultime album.

A ranger entre
Martin Circus et Taï Phong
A écouter sur Myspace


Avant et pendant Week-end Millionnaire
:
Ne cherchez aucun rapport entre Ludovic Navarre (plus connu sous le nom de St Germain) et Jean-Michel Navarre, qui lui n’a eu qu’une fille…
Michaël Jones et Jean Mareska ont joué pour Taï Phong
Michaël Jones, Jean-François Gauthier et Lance Dixon rejoignent Jean-Jacques Goldman en 1984.


Que sont-ils devenus ?
Nicolas Gorodetzki est aujourd’hui médecin urgentiste. On peut le croiser au Stade de France lors des grandes manifestations sportives où musicales. Côté musique, il produit quelques artistes à la fin des années 80 et joue avec le groupe Season en 1995…. Où il retrouve Jean-Michel Navarre qui, de son côté, a fait une petite carrière au Canada dans les années 80. On les retrouve tous les deux dans The Key West Band.
Alain Thomas arrête la musique après la reformation de Week-end Millionnaire en 1993.


Fiche technique de Week-end Millionnaire
Ou : Toulouse
Quand : entre 1977 et 1983. Reformation de 1991 à 1992
Genre: Pop
Line up
1977 : Nisso Gargir – François Artige (Guit) – Nicolas Gorodetzki (Guit, Sax, Claviers) – Alain Thomas (Basse, claviers) – Jean-Michel Navarre (Guit, Percussions)
1978 : Nicolas Gorodetzki (Guit, Sax, Claviers) – Alain Thomas (Basse, claviers) – Jean-Michel Navarre (Guit, Percussions)
Albums
1978 : “Week-end Millionaire” (WEA)
1980 : « French Music par excellence » (WEA)
1991 : Compilation “French Music”
1991 : « Retour de croisière » (WMD / Fnac Music)
2002 : Compilation « Best of 78-92 »
2011 : Compilation « Intégrale & more » (Rhino) 

Tagged

Laisser un commentaire

Genre

Années

Villes

Alphabétique

  • 1-9
    (17)
  • A
    (103)
  • B
    (123)
  • C
    (111)
  • D
    (109)
  • E
    (68)
  • F
    (68)
  • G
    (55)
  • H
    (54)
  • I
    (26)
  • J
    (38)
  • K
    (46)
  • L
    (79)
  • M
    (138)
  • N
    (54)
  • O
    (34)
  • P
    (88)
  • Q
    (3)
  • R
    (70)
  • S
    (169)
  • T
    (94)
  • U
    (17)
  • V
    (44)
  • W
    (41)
  • X
    (4)
  • Y
    (7)
  • Z
    (17)