Rock Made in France

NG Création, Agence web paris nice, application web et mobile

Actu

Cariatide « L’heure verte »

L’urgence au service de l’efficacité, ne serait-ce pas la formule cachée du rock ? Une chose est sûre, Cariatide et son EP « L’heure verte » possède les deux.

Cinq titres suffisent pour s’en convaincre : Cariatide ne plaisante pas avec le rock. Et comme Rock made in France non plus, on est en phase. Les guitares sont tendues et emportent chaque morceau au pays des riffs atrabilaires : avec colère, mais sans mauvaise humeur. On découvre une vraie envie d’en découdre avec la nonchalance des gens sûrs de leurs faits. Cette impression vient sûrement du timbre de voix et des mélodies qui l’accompagnent. A tel point que sur le dernier titre de l’EP, on jurerait entendre Dominic Sonic derrière le micro. L’homme de la « La folle de Saint Lunaire », vous vous souvenez ? Pourtant Cariatide pousse son rock un peu plus loin. Normal, ils sont plus jeunes et leur fougue les entraîne vers une musique énervée, mais soignée. Comme l’illustre « A tombeaux ouverts » et cette voix féminine (celle de la claviériste Isabelle) aussi sexy qu’indispensable. On ne se lasse pas d’écouter « L’heure verte », comme on ne se fatigue pas de voir et revoir « Soleil vert » (Richard Fleisher, 1973), même si ces deux items n’ont absolument rien de commun, si ce n’est cette justesse dans le propos et son expression. Oui, les parisiens de Cariatide sont sur le fil d’une musique qui, en français, nécessite, un son et du sens. Ils ont les deux. Gageons que leur avenir est tracés !

Hervé Devallan
Cariatide « L’heure verte » – (M&O Music) – 4/5

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Retrouvez nous sur Facebook

    Les bonnes infos





    Les bonnes adresses