Rock Made in France

NG Création, Agence web paris nice, application web et mobile

Actu

Dead Crows « Dead Crows »

N’allez pas chercher loin leur influence : Motorhead. Mais pas que. La country s’en mêle aussi. Pour le meilleur. Et uniquement le meilleur.

[Rock]
C’est une évidence : le power trio français plonge ses racines dans le terreau Motorhead. Le grain de voix, les riffs et les soli… Jusqu’au nom du titre « Orphan dedicaced to Lemmy », tout y est. Reste que Dead Crows ne se résume pas à cette influence majeur… Qui nous convient très bien par ailleurs ! Non, le groupe n’a pas oublié d’où il venait : la folk américaine que l’on retrouve sur « Hourglass ends » et « Lullaby ». Ce mélange des genres donne une réelle originalité au combo. Et loin d’entrer en conflit, cette opposition donne un vrai relief à leur musique. Aux Etats Unis, la formule est usée au quotidien. Country + Classic Rock = le meilleur (le plus souvent). Un cocktail introuvable en France. C’est désormais fini : Dead Crows se laisse aller à ses penchants de bruit et de fureur et comble cette façon naturelle de jouer du rock en plein soleil. Il faut dire que l’expérience compte pour beaucoup dans cette aisance du résultat : Piv et Matt à la batterie et au chant sont membres de Nightmare et Sangdragon. Le guitariste de Nightmare, Matt Asselberghs, signant l’ensemble des compositions hormis « Hold on together ». Et généralement quand des musiciens confirmés se lancent dans l’aventure du groupe parallèle, ça envoie grave, sans fioriture, mais avec instinct et atavisme. C’est le cas de ces 3 corbeaux morts… Et ressuscités !

Hervé Devallan
Dead Crows « Dead Crows » – (Wake Up Dead Records) – 4/5

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Retrouvez nous sur Facebook

    Les bonnes infos






    Les bonnes adresses