Rock Made in France

NG Création, Agence web paris nice, application web et mobile

Actu

Deadly Shakes « Left behind »

Avec un rock aux guitares tranchantes, Deadly Shakes marque son entrée. Leur premier EP se visite plein de souvenirs dans la tête.

On avait aimé leur premier essai sous le nom de The Stone Cox. Les alsaciens nous reviennent encore plus fort sous le nom de Deadly Shakes. Leur rock est toujours aussi puissant et énergique, puisant dans cette folle insouciance qu’est la jeunesse. Oui, le rock est un truc de djeuns qui doit emmerder les vieux. Ensuite on parle pop, variété, classic rock, etc. De tout sauf de rock en quelque sorte. Ici, pas de doute possible, le trio sait faire hurler ses guitares, poussées au derrière par une paire rythmique en embuscade. C’est clair, net et efficace. Mais au-delà du simple effet « Whaou », il ressort des 4 morceaux de ce premier EP, une vraie tendresse. « Nerver return » en fin de piste le prouve avec un clin d’œil à Thin Lizzy, voire aux Who. On est donc en bonne compagnie avec ces gars de Mulhouse. Tout comme Last Train. On leur souhaite le même avenir.

Hervé Devallan
Deadly Shakes « Left behind » (Lone Apache Records) – 3/5

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Retrouvez nous sur Facebook

    Les bonnes infos





    Les bonnes adresses