Rock Made in France

NG Création, Agence web paris nice, application web et mobile

Actu

Jake Calypso & his Red Hot « My foreign love »

Le rock des années 50 trouve une seconde jeunesse. Un vent de folie que Jake Calypso mène en Gretsch et contre tout.

Au pays de Dick Rivers et de Johnny Hallyday, défendre un rock 50’s made in USA est courageux, téméraire et dénote une seine passion et un brin de folie. Hervé Loison est de cette engeance. Sous le nom de Jake Calypso, il rêve d’un pays que les moins de 50 ans n’ont jamais connu, celui qu’Eddie Cochran et Elvis Presley ont immortalisé. Et qu’on a depuis longtemps oublié. Si ce n’est quelques accords de Gretsch, une banane impeccable et des Triumph Bonneville dominantes. C’est ce monde qu’il ressuscite sur un album vinyle immaculé. Galette blanche tirée à 500 exemplaires, elle est la dernière sortie du label indépendant Rock Paradise. Le spécialiste du Rockhabilly touche une nouvelle fois au but : Jake Calypso déroule ses 12 titres accompagné de ses Red Hot, Christophe Gillet à la guitare, Ben D. Driver à la basse et Thierry Sellier à la batterie. On se surprend à aimer plus que de raison ces ritournelles au rock suranné. La nostalgie nous guette. Mais que c’est bon, chaloupé et finalement irrésistible. Comme quoi, qu’importe l’époque du moment que la musique est bonne !

Hervé Devallan
Jake Calypso & his Red Hot « My foreign love » (Rock Paradise) – 3/5

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Retrouvez nous sur Facebook

    Les bonnes infos





    Les bonnes adresses