Rock Made in France

NG Création, Agence web paris nice, application web et mobile

Actu

Manu Lanvin & the Devil Blues « Grand Casino »

On pensait avoir fait le tour du blues. Idiot que nous sommes. « Grand Casino » de Manu Lanvin prouve tout le contraire. Superbe album.

Ce disque est une sorte de Madeleine de Proust. Entre compos originales et reprises étonnantes, invités de marques et soli diaboliques, « Grand Casino » balaie toutes les émotions. On commence par les reprises : « Highway to hell » d’AC/DC, « Satisfaction » des Stones (extraordinaire !) ou « Rock me baby » de BB King pour prouver que le blues de Manu Lanvin puise à la fois à la source et dans ses ramifications exotiques (Angleterre et Australie). Pour la liste des invités, soyons exhaustif et par ordre d’apparition : Beverly Jo Scott, Taj Mahal, Popa Chubby et Paul Personne. Quatre légendes, quatre morceaux incontournables. Le tout pour un album homogène qui donne aux titres composés par Manu Lanvin un véritable boulevard de certitudes. Mais ça on n’en doutait pas : « Grand Casino » est son septième album et la qualité reste le maître mot de ses opus. Extraordinairement bien accompagné de son power trio « Devil Blues » (Nicolas Bellanger à la basse, Jimmy Montout à la batterie et Mike Latrell aux claviers), Manu déroule avec l’évidence de ceux qui maîtrisent leur sujet en y ajoutant talent et foi inconditionnelle en son art. Si pour lui le blues est aussi sûrement affaire de travail, il est pour nous affaire de plaisir. Et au final, pour lui aussi, on n’en doute pas.

Hervé Devallan
Manu Lanvin & the Devil Blues « Grand Casino » (Verycords) – 3/5

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Retrouvez nous sur Facebook

    Les bonnes infos





    Les bonnes adresses