Rock Made in France

NG Création, Agence web paris nice, application web et mobile

Actu

Marie Klock « Marie Klock »

La géniale surprise de ce printemps confiné vient de Lorraine. Marie Klock va permettre d’attendre la seconde vague avec sérénité.   

Difficile de ne pas succomber au charme acerbe et à l’humour grinçant de Marie Klock. Lorsque la philosophie ambiante des trois derniers mois surjoue l’individualisme égoïste sous couvert de sauvegarde sociale d’un monde en perdition, on ne peut qu’applaudir le disque de la jeune et pétillante Marie. Dans un style chanson française minimaliste (un clavier à 49€, une boîte à rythme et puis c’est tout), les paroles traînent lentement jusqu’à à faire pâlir un pilier de bar déconfiné. Qui aurait osé enregistrer une « berceuse » dédiée au tueur en série Michel Fourniret ? Et ça passe ! Le second degré est ici une religion. Le titre « Allô papa » est la réponse 40 ans après de « Faits divers » de Téléphone. En 1979, le rock dénonçait le malaise des ados. Aujourd’hui, en trois notes, la dérision s’empare des parents devenus vieux. Point commun, une dépression chronique qu’une société consumériste ne guérit pas. Mais il y a aussi du Ramon Pipin (Odeurs…) dans cet album de la lorraine. Ça doit être cet horizon noir houille qui conduit Marie à repousser chômage, suicide et tuning dans un grand élan de fraternité saltimbanque et un sourire grinçant. Et quand une mélodie s’empare de vous, difficile d’y résister. Le tube n’est pas loin !

Hervé Devallan
Marie Klock « Marie Klock » (La Face Cachée) – 4/5 – Vinyle jaune 180g – 300 ex.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Retrouvez nous sur Facebook

    Les bonnes infos





    Les bonnes adresses