Rock Made in France

NG Création, Agence web paris nice, application web et mobile

Actu

Mills « The red pill »

Ne pas confondre moulins à paroles et moulins à pilules. En ce qui nous intéresse, elles sont rouges et se prennent sans modération.

Ils sont quelques groupes à réveiller Nice. Côté Pop, on a Hyphen Hyphen ; versant rock dur et guitares électrisées, il faut désormais compter sur Mills et ses petites pilules rouges. Douze au total sur ce premier album (après un EP sorti en 2015) interprétées par Philippe Daly (chant, guitare), Anthony Chefdeville (guitare, chant), Olivier Solère (basse) et Romain Teuma (batterie). Leurs influences ? Les années 90 et une musique qui pourrait osciller entre Nirvana, Nine Inch Nail et dEUS. Leurs années 90 adolescentes qu’ils ne tentent pas de revivre, mais dont ils s’inspirent pour pousser la porte de leur propre inspiration. On retrouve cette petite dose de grunge qui forge leur hargne, une pincée de gros son qui laisse le champ libre à des guitares surpuissantes et des mélodies pop qui enrobent le tout. Un cérame pour les âmes sensibles qui auraient perdu leur jeunesse en même temps que Kurt Kobain. Et pour tous les zappeurs fous, qu’ils en profitent : il n’y a pas de temps mort dans l’album. Vous pouvez démarrer le traitement à partir de n’importe quel titre. Ils sont tous à écouter sans modération !

Hervé Devallan
Mills « The red pill » – (Auto production) – 3/5 
A écouter sur Bandcamp

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Retrouvez nous sur Facebook

    Les bonnes infos






    Les bonnes adresses