Rock Made in France

NG Création, Agence web paris nice, application web et mobile

Actu

Nowhere Boy « Gold »

Certains se perdent à vouloir toucher à tout. Nowhere Boy prouve au contraire qu’il est possible d’y développer un vrai sens artistique.

Ne vous fiez pas aux apparences. A commencer par cette pochette 3ème République où l’on hésite entre une caricature de Daumier ou une nouvelle approche médiévale du troubadour Ritchie Blackmore. Que nenni. Nowhere Boy aborde de nombreux style mais a bon goût. Sous influence pop, il taquine aussi le folk, le psyché, le blues et le hip hop. Le tout dans un étonnant et même morceau « Riff Blues ». L’effet de surprise passé, on comprend que le monsieur aime avant tout oser et inventer. En un seul mot créer. Le premier EP d’Andrea Garbarino (Nowhere Boy, c’est lui) montre bien que l’on peut habiter Monaco et rester un artiste en alerte. Un peu trop peut-être, car son disque aussi brillant soit-il manque d’une vraie ligne directrice. Qu’importe, chaque morceau prouve qu’il est capable de mille malices et surtout dispose d’un vrai sens de la composition. Alors, on aime cette façon de butiner les styles qui permet de ne ranger sa musique dans aucune case. Si ce n’est celle d’un talent certain.

Hervé Devallan
Nowhere Boy « Gold » (M&O Music) – 3/5

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Retrouvez nous sur Facebook

    Les bonnes infos





    Les bonnes adresses