Rock Made in France

NG Création, Agence web paris nice, application web et mobile

Actu

Quiet Dan « When the earth was flat »

Premier album de Quiet Dan, « When the earth was flat » dépose la musique folk sur des contrées pop, blues et rock. La beauté en prime.

Pour un amateur de rock, les disques folks sont souvent… rasoirs. Pourtant, quand le folk conduit à la quintessence de son art, la beauté l’emporte sur le segment marketing. « When the earth was flat » est de cette dynastie des albums qui subliment leur art en dévoilant les mystères qui les entoure. Au fil des titres, le Monsieur fait montre d’une vraie curiosité et d’un immense talent pour marier sa folk à une once de pop, de blues et parfois même de rock. Notre cœur de rockeur résonne à l’unisson ! Et ce n’est que le premier album de Quiet Dan, jeune musicien né en Israël de parents cinéastes. De longs séjours aux Etats Unis puis à Paris où il s’installe finalement pour étudier le jazz lui ouvrent la voie d’un éclectisme naturel et surtout à de nombreuses scènes (Blues, rock, jazz, musique d’Europe de l’Est…) et leurs représentants attitrés : Cory Seznec, Lise Martin, Balval, Fiona Monbet, etc. Mais c’est bien avec ses propres compositions qu’il nous rend visite. Associé à deux camarades (Antoine Reininger à la basse et Mathieu Penot à la batterie), Quiet Dan arrive à nous prendre par la main avec Beck pour finir pas nous déposer au près de Lou Reed et surtout de JJ Cale. Un voyage en première classe qu’il aurait été dommage de refuser.

Hervé Devallan
Quiet Dan « When the earth was flat » (Inoui) – 4/5

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Retrouvez nous sur Facebook

    Les bonnes infos






    Les bonnes adresses