Rock Made in France

NG Création, Agence web paris, application web et mobile

Actu

Seb El Zin « Grand bazar »

Entre infra basse, musique byzantine et cyber punk, Sel El Zin réussit un grand écart qui redonne goût à la musique. Une vraie réussite !

Après écoute de ce « Grand bazar », une chose est sûre : l’avenir de la musique est au métissage. C’est à l’évidence la seule façon de sortir de l’ennui dans lequel nous plongent le rock et ses nombreux avatars depuis bientôt 30 ans. Certes, Seb El Zin n’est pas le premier à mélanger les genres. En revanche, il le fait avec une justesse, une envie et une audace qui forcent le respect. En fusionnant une électro danse et trans avec une musique tout droit venue d’un Orient Ottoman futuriste, le fondateur du groupe culte Anarchist Republic of Buzz et membre d’Ithak redonne confiance en l’avenir de la musique populaire. Un peu comme les bretons ont sorti la musique celte de l’ornière folk (prêtez une oreille attentive au dernier Alan Stivell qui vient de sortir), Seb El Zin propulse le cyber punk aux confins de la musique tribale. Avec la force d’un Rachid Taha qui avait promené son rock casbah sur les rives de la tamise, « Grand Bazar » bouscule et révolutionne les codes des steppes turques et de ses caravansérails démoniaques. Il réalise ce que la disco d’Istanbul des années 70 n’avait jamais osé imaginer.

Hervé Devallan
Seb El Zin « Grand bazar » – (Iguane Seriel) – 5/5

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Retrouvez nous sur Facebook

    Radio

    la WebRadio

    Les bonnes infos








    Marketplaces