Rock Made in France

NG Création, Agence web paris nice, application web et mobile

Actu

The Jones « Silver Faces »

« Silver Faces » va tourner longtemps sur la platine. Tous les ingrédients sont réunis pour que le pub rock et le rythm’n blues vivent une nouvelle aventure !

Quand le rock puise dans ses racines (le blues du Delta), il doit en incarner l’élégance à défaut de copier une âme noire depuis longtemps disparue avec l’esclavage. Surtout en 2018 du côté de Paris ! Avant The Jones, quelques maîtres anglais en avaient saisi l’étrange pouvoir, à commencer par les Kinks et les Pretty Things. Plus tard ce furent Dr Feelgood et les Inmates. The Jones appartient à cette engeance comme les Dogs de Rouen toujours au Panthéon. Pour dire si cet album du quintet fleure bon le rock et le vrai. Heureusement que tous les albums de rock ne sont pas aussi respectueux que « Silver faces » ! On ne serait plus où donner de la tête. Il faut dire que l’équipe est constituée de vrais spécialistes du genre. Gérald Coulondre fut le batteur de Banlieue Est et de Rock’n’Roller ; Grégoire Garrigues partage certaines de ses heures avec Long Chris sur son dernier album ; et tout ce beau monde a, dans le désordres, joué avec Tal Falco, Kim Fowley, Chris Wilson, les Flamin’ Groovies, Manu Chao, Bad Loser, etc. De quoi peaufiner technique, amour et passion pour le Rythm’n Blues des années 70, quand ce n’est pas Chuck Berry (dont ils reprennent « Betty Jean ») et T Rex. L’élégance on vous dit !

Hervé Devallan
The Jones « Silver Faces » – (Mortel Records / Bonsaï Music) – 4/5

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Retrouvez nous sur Facebook

    Les bonnes infos






    Les bonnes adresses