Rock Made in France

NG Création, Agence web paris nice, application web et mobile

Encyclopédie du Rock

Stinky Toys

Associés à la vague punk parisienne emmenée par Asphalt Jungle et Métal Urbain, les Stinky Toys sont toujours restés en marge de cette agressivité verbale et sonique. Cultivant un côté dandy, ils ont été le seul groupe français à émerger de la scène punk londonienne où en 1976 ils participent au festival des 100 Club en compagnie des Sex Pistols, des Clash et autres Buzccocks. Elli Mediros fait alors la Une du Mélody Maker. Ils sont aussi de l’aventure Mont de Marsan pour ce festival qui réunit la fine fleure du punk anglais dans le sud de la France en 1976 et 1977. Mal soutenu par leur maison de disque après la sortie de leur premier LP, ils se séparent deux ans et un album plus tard en 1979. Aujourd’hui encore, ils font partis de ces groupes qui n’ont eu besoin que de deux œuvres pour marquer l’histoire du rock français. A l’image de Marquis de Sade ou de Taxi Girl.

 


A ranger entre Taxi Girl et Guilty Razors


Avant Stinky Toys :
Hervé Zénouda a joué dans Loose Heart (en 74/75) et dans Strike up où l’on retrouvait le futur 1984 et Suicide Romeo Pierre Cousseau aka Pierre Goddard (Chant, Basse), les futurs Métal Urbain Nancy Luger et Herman Swartz soit Patrick et Jean-Louis Boulanger (Guitares) et Christian Duc (Claviers). Il est aussi derrière les fûts de l’unique 45t des Guilty Razors. On le retrouve aussi furtivement dans Angel Face, le groupe des frères Régoli (Julien à la guitare et Pascal à la basse) et d’un certain Riton.
Jacno fut le batteur d’Elodie Lauten en 1974.
En 1975, Patrick Eudeline est accompagné d’Hervé Zénouda, des frères Boulangers et de Pierre Goddard jouant alors sous le nom de Wild Boys et donnent trois concerts pour le Colloque de Tanger (à Genève) dédié à William Burrroughts.

Que sont-ils devenus ?
Denis Quilliard plus connu sous le nom de Jacno (1957-2009) signe la musique du film « Copyright » d’Olivier Assayas. Une bande son à base de synthé qui allait devenir son premier album solo. Avant la fin de l’année, Rectangle est un tube dans toute l’Europe. Cette marque de fabrique « Jacno » va influencer toute une scène française : d’Etienne Daho à Lio en passant Air, Daft Punk, etc. Producteur (Etienne Daho, Daniel Darc, Mathématiques Modernes, Jacques Higelin…), auteur/compositeur/interprète dans le duo pop sucrée « Elli & Jacno » dans les années 80, le dandy rockeur distille aujourd’hui ses albums solo à contre courant du politiquement correct. En 2007, il publie un livre d’entretien avec Albert Algoud, aux Editions du Rocher. Il décède d’un cancer le 5 novembre 2009. En 2011, plusieurs artistes français lui rendent hommage dans un album Tribute. A écouter ici.

Après « Elli & Jacno », Elli Medeiros continue une belle carrière solo, publie des bandes dessinées, créé des vêtements et des accessoires avec son ami Jean-Charles de Castelbajac, joue l’actrice pour finalement ressortir un album en 2006 produit par Etienne Daho avec quelques titres signés Jacno.

On retrouve Hervé Zénouda avec
la scène New Wave (Mathématiques Modernes, Modern Guy, GYP…) puis comme batteur de studio dans les années 90 et compositeur de musique de courts métrages et CDRom. Depuis 1999, il sort des albums de musique expérimentale. Il est aussi et surtout prof à la fac de Toulon


Fiche technique de Stinky Toys

Ou : Paris
Quand : entre 1976 et 1979
Genre: Punk
Line up
Denis Quillard aka Jacno (Guit) – Elli Medeiros (Chant) – Bruno Carone (Guit) – Albin Dériat (Basse) – Hervé Zénouda (Batterie)
A aussi joué
Christian Duc (Claviers)
Albums
1977 : SP « Boozy creed » (Polydor)
1977 : « Stinky Toys » (Polydor)
1979 : « Stinky Toys » dit album jaune (Polydor)

2 thoughts on “Stinky Toys”

  1. oursivi dit :

    D’une extravagante nullité.

    Comme le déclarait J-L Murat, la musique des années, pas sûr qu’on puisse en sauver même une minute.

    AO

  2. oursivi dit :

    des années « quatre-vingt » bien sûr… la seule, l’eunuque.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Retrouvez nous sur Facebook

    Genre

    Années

    Villes

    Alphabétique

    • 1-9
      (18)
    • A
      (109)
    • B
      (130)
    • C
      (114)
    • D
      (115)
    • E
      (69)
    • F
      (71)
    • G
      (57)
    • H
      (59)
    • I
      (27)
    • J
      (39)
    • K
      (49)
    • L
      (81)
    • M
      (141)
    • N
      (55)
    • O
      (34)
    • P
      (93)
    • Q
      (3)
    • R
      (73)
    • S
      (180)
    • T
      (97)
    • U
      (18)
    • V
      (46)
    • W
      (44)
    • X
      (5)
    • Y
      (8)
    • Z
      (17)