Rock Made in France

Actu

Dätcha Mandala : un authentique retour du son et de l’objet

Leur premier album enfin dans les bacs, le groupe bordelais Dätcha Mandala poursuit sa route en multipliant les concerts. Entre deux dates, ils ont répondu à nos questions.

Qu’est-ce qui poussent trois jeunes bordelais à faire du rock en 2017 ?
L’amour de la musique avant tout, et il faut dire que c’est la musique qu’on écoute depuis qu’on est môme alors c’est naturel pour nous !

Et plus particulièrement du rock psychédélique ?
De notre côté nous considérons que nous faisons plutôt du Rock au sens large, inspiré par tout l’héritage musical des années 30 jusqu’à aujourd’hui. Mais si on entend par rock psychédélique des groupes tel que The Doors, Pink Floyd, Grateful Dead, Cream ou Jimi Hendrix, alors, oui, on se sent proche de cette mouvance où les artistes poussaient les limites de leur esprit créatif.

Comment s’est passée la rencontre avec Les Insus avec qui vous avez joué ?
Ça a été une rencontre musicale et humaine très enrichissante, leur simplicité et leur générosité nous ont beaucoup touchés.

Le Stade de France où vous avez assuré leur première partie, un moment inoubliable ?
Oui, c’est un souvenir qu’on ne risque pas d’oublier de si tôt !

Pour l’instant, comment est accueilli le premier album ?
Plutôt bien, d’après ce qu’en disent les gens et les chroniques. C’est très gratifiant d’avoir de supers retours sur cet album, c’est l’aboutissement de six années de travail, qui retracent l’histoire du groupe depuis ses débuts. Il s’est passé un an et demi entre son enregistrement et sa sortie, donc nous sommes très contents qu’il soit enfin fini et qu’il puisse être écouté partout.

Votre disque est sorti en vinyle : comment voyez-vous ce grand retour de l’objet ?
Comme un contre pied à la dématérialisation de la musique en général et un retour de l’authenticité du son et de l’objet !

Vous vivez de votre musique ?
Oui, depuis bientôt un an, grâce au système d’intermittence du spectacle. D’ailleurs, nous ne sommes pas les seuls. D’autres groupes « émergents » dans notre cas comme Lysistrata, Last Train ou Fuzzy Vox pour ne citer qu’eux, y arrivent aussi

Y a-t-il un business model pour la musique ?
Il en existe apparemment un, mais nous semblons le contourner depuis le début…

Etre issu de la scène bordelaise (Noir Désir en tête), est-ce un atout pour réussir en France ?
Pas forcément… En tout cas, le fait d’avoir été à Bordeaux nous a permis de rencontrer Jean-Marc André, dit « Chinoi » (ingénieur du son et producteur émérite bordelais qui a officié aux débuts de Noir Désir, avec La Mano Negra, Les Négresses Vertes, Boucherie Production etc.) qui a surement été la rencontre la plus décisive de notre histoire, un véritable mentor pour nous.

Quels sont les groupes qui vous ont influencés ?
Queen, Led Zeppelin, Black Sabbath, Rage Against The Machine, Tool, The Beatles, David Bowie, The Rolling Stones, AC/DC, T-Rex, Ghost, Queens of the Stone Age, Crosby Stills Nash & Young, Jeff Buckley, Fela Kuti, Janis Joplin, Motorhead, Pantera, Nick Drake, Creedence Clearwater Revival, James Brown, Sly and The Family Stone, Meshuggah, Grand Funk Railroad, Donovan, Simon & Garfunkel, The Lemon Twigs, King Gizzard and the Lizzard Wizzard, Bjork, Radiohead, Nirvana, The Melvins, Cream, The Doors, Ty Segal, Jack White, Kyuss, Slayer, Gary Glitter, Pink Floyd, Jethro Tull, Aphrodite’s Child, DeWolff…

Et côté français ?
Michel Polnareff, Mars Red Sky, Julien Pras, Nino Ferrer, William Scheller, Gainsbourg, Jacques Dutronc, Sulfate Ketamine, Georges Brassens, Justice, Gojira, The Inspector Cluzo, Igorrr, Téléphone, Magma

Quel est le programme du groupe pour 2018 ?
Un maximum de concerts en France et en Europe pour défendre « Rokh« , mais aussi une distribution du premier album en Angleterre accompagnée d’une tournée, préparer le second album…

Hormis Datcha Mandala, quel autre jeune talent allez-vous suivre en 2018 ?
Dewolff, Lysistrata, Ko Ko Mo, Salamander Jive, Lemon Twigs… en bref, toute la nouvelle scène musicale florissante mondiale !

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces