Rock Made in France

UNICEF

Actu

« Le fil du temps » par Corine Marienneau

Flammarion a la bonne et mercantile idée de rééditer le « Fil du temps », l’ouvrage de l’ex bassiste de Téléphone Corine Marienneau initialement paru en 2006. A l’heure ou les 3 autres membres du groupe filent le parfait amour à l’Insu de leur plein gré, il est encore temps d’avoir un autre son de cloche : celui d’une fille à fleur de peau qui au fil du temps perd l’instinct grégaire aussi sûrement qu’elle devient femme.

Corine Marienneau le fil du tempsDans ce premier tome (mais il y en aura-t-il un autre ?), on suit la naissance et la mort de Téléphone à travers le regard de celle qui fut une des premières femmes, membre d’un groupe de rock en France. D’ailleurs, il est étrange de remarquer les mêmes douleurs chez Kim Gordon dans son auto biographie « Girl in band ». Comme si le côté rebelle de l’adolescente n’arrivait plus à comprendre la motivation de la femme qu’elle devient peu à peu et qui s’éloigne de ses compagnons de jeu une fois la colère adolescente passée. A croire qu’un garçon peut rester éternellement ado, tandis qu’une fille devient nécessairement une femme et perd la magie du rock en cours de route. Que dire, en 2016, de toutes celles qui ont l’âge d’être grand-mère ? Mick Jagger sur scène alors qu’il est arrière-grand père ne choque personne. Corine Marienneau, ce serait moins sûr…La reformation de Téléphone en 2015 – sans Corine – en est un exemple criant. A la lecture de ce livre on comprend mieux pourquoi : entre amante de Louis puis de Jean-Louis, « maman » protectrice de ces fils de petits bourgeois et rockeuse endiablée, les rôles étaient trop nombreux pour ne pas finir schizophrène. D’une grande tendresse et d’une franchise un peu brute, on découvre une autre facette du groupe, peut-être un peu moins à l’avantage des trois autres mousquetaires… Est-ce pour cela que le schisme est désormais irréversible ? Sûrement, même si le caractère entier de Corine Marienneau semble aussi détenir une autre part de vérité.

Hervé Devallan
« Le fil du temps » par Corine Marienneau aux éditions Flammarion – 395 pages, 20,50€

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces