Rock Made in France

UNICEF

Actu

Archi Deep and The Monkeyshakers « #3 »

On ne sait pas trop jusqu’où ces trois vont aller, mais on sait déjà où ils sont arrivés ! A l’excellent EP « #3 » qui redéfinit – pour le meilleur – les contours d’un rock qui commençait à s’endormir.

Archi Deep and The Monkeyshakers #3Spontanément, comme ça, au débotté, l’Ile d’Oléron, ça évoque plutôt les huitres, non ? Oui, sauf que ça c’était avant. Désormais, faut compter avec Archi Deep and The Monkeyshakers qui manie le rock comme les russes la Kalachnikov : avec naturel. Quand ces trois là défouraillent, on sent comme un retour aux sources, une sorte d’inspiration non trafiquée qui redonne au rock ses lettres de noblesse. Ils reprennent les bases du côté de Little Bob, mettent les potards sur 10 et swinguent à tout rompre. Oui, Archi Deep et ses deux acolytes semblent avoir saisi l’essence même du truc : le rock ça sert à créer des émotions. Force est de constater que pour aller à l’essentiel, la formule power trio reste la meilleure. Arthur Di Piazza (chant, guitare), Martin Leroy (basse) et Camille Sullet (batterie) s’y emploient avec des compositions originales qui tiennent la route et la distance. Même le clin d’œil aux Beatles sur le morceau acoustique « High minds » reste bien ficelé. Ce troisième numéro de leur discographie est donc un épisode chaudement recommandé. Six morceaux seulement, mais quelle claque !

Hervé Devallan
Archi Deep and The Monkeyshakers « #3 » – (Auto promotion) – 4/5


 

One thought on “Archi Deep and The Monkeyshakers « #3 »

Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces