Rock Made in France

UNICEF

Actu

Flayed « Monster man »

Le second disque des viennois confirme qu’ils n’ont pas perdu la recette du rock 70’s. Mieux, le bain de jouvence est de plus en plus agréable !

Flayed-Monster-Man-coverDeux albums en un an. Flayed enchaîne les sorties avec le rythme de ceux qui ont des choses à dire. Côté musique on appelle ça l’inspiration. Un an après le premier rendez-vous, ce second opus des viennois confirme l’excellente mise en orbite de leur rock 70’s. On retrouve à nouveau ces duels guitare / orgues Hammond qui font encore le bonheur de Deep Purple et plus près de chez nous ont rendu célèbres Le Cri de la Mouche. Si on navigue parfois en terre un peu trop connue, c’est interprété avec un véritable talent et chaque compo signe des morceaux de bravoure qui force le respect et fond dresser le poil. Il faut dire que la voix puissante et écorchée (« flayed » en anglais) touche au but à chaque fois. On est entraîné dans leur grand cirque rock comme des gamins surexcités. C’est peut-être la magie de leur art : nous replonger au cœur de l’adolescence où l’inconscience et un sentiment d’immortalité vont de pair. « Rock or die » est-il écrit sur leur livret. Va pour le rock alors !

Hervé Devallan
Flayed « Monster man » – (Klonosphère) – 4/5


Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces