Rock Made in France

Actu

Philippe Barbot « Backstage »

backstage-philippe-barbotPhilippe Barbot a un beau métier : il rencontre des rock stars. Pas uniquement d’ailleurs, puisque son « Backstage » débute avec George Brassens, star mais pas rock. Ils sont comme ça une trentaine à défiler sous la plume affectueuse de Philippe Barbot, lui qui fut Monsieur rock et chanson de Télérama pendant 25 ans. Et il en a vu du monde : Eric Clapton, Bob Dylan, Mick Jagger, Serge Gainsbourg, Michel Polnareff, Prince, Paul McCartney… Ce sont toutes ces rencontres (ou pas) qu’il partage et qui trouvent prétexte à livrer des souvenirs de coulisse, de backstage justement. La petite histoire dans la grande en quelque sorte. Une sorte de cuisine interne mise en scène et prétexte à se raconter et à s’amuser avec la langue française. Pourtant, ce sont les artistes Anglo-saxons qui sont ici les plus nombreux à sortir de l’ombre. Mais le plaisir reste entier et c’est une véritable gourmandise que de lire la prose du journaliste. Les mots claquent et nous entraine vers des roulis d’éternel adolescent. C’est en fan qu’il part à la rencontre de ses idoles ; et c’est en professionnel qu’il revient avec la bonne anecdote, l’histoire qui nous plonge au cœur du récit. C’est ainsi que j’ai découvert qu’aucune call girls ne chantaient « doo doodoo…. » dans « Walk on the wild side » de Lou Reed, mais qu’il s’agissait de colored girls. Étonnant non ? Ne dit-on pas qu’il faut au moins apprendre une chose par jour ? Avec « Backstage », nous voilà tranquille pour un moment !

Guillaume du Porzou
Philippe Barbot « Backstage » aux éditions Philippe Ray, 250 pages, 17 €


Laisser un commentaire

Radio

la WebRadio

Les bonnes infos







Marketplaces