Rock Made in France

UNICEF

Encyclopédie du Rock

Les Frenchies

Avec Les Frenchies, on navigue entre progressive, glam rock et rock made in USA. Le tout, sans grande imagination. Mais deux personnes vont transformer Les Frenchies en groupe culte malgré une absence totale de succès et d’originalité. Tout d’abord le chanteur, qui n’est autre que le réalisateur Jean-Marie Poiré. L’homme a déjà adapté deux films à succès « Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas, mais… elle cause! » en 1970 et « Quelques messieurs trop tranquilles » en 1972 ; ensuite Chrissie Hynde qui va participer à quelques concerts avec le groupe avant de rejoindre Londres en 1974 et fonder les Pretenders. A noter tout de même que Olivier Legrand appartient à la même famille que le célèbre compositeur Michel Legrand. Lorsque Jean-Marie Poiré rencontre le groupe à l’heure de la répétition dans une cave de Villejuif, chacun est impressionné par les performances de l’autre. L’histoire peut commencer. Une histoire qui émoustille immédiatement la presse où le groupe et son chanteur se retrouvent encensés dans des articles frôlant le dithyrambe. Mais dès 1975, le réalisateur se lasse des chansons en anglais. Il est remplacée par Chrissie Hynde qui ne restera que le temps de quelques concerts dont une fameuse première partie des Flamin’ Groovies à Paris.


A ranger entre Les Variations et Blue Wamp

Avant Les Frenchies
:
Crium Delirium (premier groupe de Michaël Memmi)
Que sont-ils devenus ?
Sous son pseudo Martin Dune, Jean-Marie Poiré commet en 1975 le 45t « Platon / Label motel » paru chez United Artists Records. Il retourne ensuite à ses premières amours et réalise de nombreux films populaires comme « Les Visiteurs », « Papy fait de la résistance » ou encore « Mes meilleurs copains » directement inspiré des aventures rock’n’roll au sein des Frenchies : la sulfureuse chanteuse canadienne n’étant que Chrissie Hynde…. Et dans la vraie vie, c’est Michaël Memni qui a eu une aventure avec la belle américaine.
Michaël Memmi créé en Bretagne le label indépendant Speedball qui produira notamment Paul Personne, Benoît Blue Boy et Bracos Band. Après de nombreux projets musicaux (groupes, pub, musique pour théâtre…) il écrit des nouvelles et des contes pour enfants parallèlement à ses activités de photographe. Il s’installe aux Etats-Unis d’où il voyage, caméra à l’épaule, pour Médecin du Monde. Il n’oublie pas la musique puisqu’il est nommé directeur musical du club mexicain « El Cabo Wabo » dont les propriétaires ne sont autre que Sammy Hagar et les frères Van Halen !
Chrissie Hynde fonde The Pretenders 
En 1978, Morgan Davis chante au sein de Banlieue Est.

Fiche technique des Frenchies
Ou : Paris
Quand : De 1973 à 1975
Genre : Rock
Line up : Jean-Marie Poiré aka Martin Dune (Chant) – Michaël Memmi (Basse) – Olivier Legrand aka Kiss Olivier (Batterie) – Morgan Davis (Guit) – Linn Lingreën (Guit)
Album :
1974 : « Lola Cola » (Pathé Marconi EMI)

Tagged

One thought on “Les Frenchies

Laisser un commentaire

Genre

Années

Villes

Alphabétique

  • 1-9
    (17)
  • A
    (103)
  • B
    (117)
  • C
    (108)
  • D
    (106)
  • E
    (68)
  • F
    (67)
  • G
    (54)
  • H
    (53)
  • I
    (25)
  • J
    (38)
  • K
    (46)
  • L
    (78)
  • M
    (136)
  • N
    (53)
  • O
    (34)
  • P
    (87)
  • Q
    (3)
  • R
    (70)
  • S
    (167)
  • T
    (93)
  • U
    (17)
  • V
    (44)
  • W
    (41)
  • X
    (4)
  • Y
    (7)
  • Z
    (17)