Rock Made in France

NG Création, Agence web paris nice, application web et mobile

Actu

Flayed « III : empty power parts »

Des problèmes avec leur ancien label ont retardé la sortie de ce « III : empty power parts » de Flayed. On se dit qu’on a perdu 18 mois de bonheur. Tout simplement.

Y’a pas à dite, l’orgue Hammond, ça pose son Hard Rock. Et question gros son 70’s, le groupe de Vienne prouve d’un album l’autre qu’ils n’ont de leçon à recevoir de personne. Certes, ils ne réinventent pas le riff gras et puissant, mais ils savent en utiliser la moindre nuance pour livrer – une nouvelle fois – un album bien au dessus de la moyenne. « III » est le genre de disque qu’on achète les yeux fermés. Il contient notre dose quotidienne de bonheur : celui qui appuie là où ça fait du bien (la nostalgie béate) tout en confirmant qu’on est bien en 2018. Comment ? En livrant un rock jouissif, aux sensations étranges venues tout droit d’un Bayou rendu à la vie civile par des colons anglais et nonobstant chevelus. Comme si Creedence Clearwater Revival avait rencontré Iron Maden accompagné de Jon Lord. C’est toujours bluesy et pourtant ça déménage à tous les étages. Certes, Flayed n’est pas le premier à utiliser le créneau, mais ils le font avec une belle régularité. Ce nouvel opus du groupe maintient le niveau et arrive même à ne jamais concéder au titre facile et bouche trou. Tout ici  respire le meilleur. A tel point qu’on se demande s’ils n’ont pas des goûts simples !

Hervé Devallan
Flayed « III : empty power parts » – (Over Powered Records) – 3/5


.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Retrouvez nous sur Facebook

    Les bonnes infos





    Les bonnes adresses