Rock Made in France

NG Création, Agence web paris, application web et mobile

Actu

« Lucie Pressing » de Spizz

Avec le temps, se dégage deux pseudos certitudes : la génération Peace & Love a engendré des égoïstes dont on subit encore les conneries ; quinze ans plus tard sont arrivés les punks qui n’ont jamais gravis les marches du pouvoir. Certains (trop nombreux) sont aigris, d’autres continuent de créer et d’inventer un – nouveau – monde meilleur. Spizz est de ceux là. De son vrai nom, Benoît Maître, il a écrit son premier et unique roman à ce jour : le polar « Lucie Pressing ». Et croyez-moi, une fois tournée la dernière page, on regrette que ce soit son seul livre. Quel talent ! L’intrique, le style et les personnages, tous les ingrédients sont là pour mettre en musique – punk bien sûr – les héros Bingo et Lucie (qui n’est pas la sœur de Phil…), mais aussi tous les autres : punks, rockeurs, amis, serveurs, ministres, hommes mains, malfrats, musiciens, SDF, corses, irlandais… Le Paris d’aujourd’hui coule sous la plume de l’auteur. On est immergé en leur compagnie, au cœur du Lavo Matik, bar et QG de la bande. Et puis, l’Irlande n’est jamais loin avec Cork et son festival punk, Gwendoline, Anastasia et la Guiness qui coule à flot !

Le livre est sorti en 2013. Epuisé, la réédition est parue cette année. Un conseil : ne le ratez pas ! Mieux encore, rendez-vous au Lavo Matik dans le 13ème arrondissement parisien où Benoît Maître a monté une galerie de Street Art quand il ne chante pas dans le groupe Yperite. « Lucie Pressing » est donc une pure fiction directement inspiré du quotidien de l’auteur. C’est sûrement cette « vraie  vie » qui fait la différence : on est loin du polar américain aseptisé et mondialisé. Ici c’est notre ville, notre quartier, notre Europe et notre génération qui parlent et s’animent au fil des pages. Entre affaire d’état, rock et sexe, les ingrédients montent comme une bonne mayonnaise et on se demande si Bingo ne pourrait pas devenir un personnage récurrent du prochain ouvrage. Car rassurez nous Monsieur Maître, il y aura bien une suite à cette enquête, non ?

Hervé Devallan
« Lucie Pressing » de Spizz aux éditions Close Up, 283 pages, 14€
Toute l’actu de la galerie Lavo Matik

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Retrouvez nous sur Facebook

    Radio

    la WebRadio

    Les bonnes infos








    Marketplaces