Rock Made in France

NG Création, Agence web paris nice, application web et mobile

Actu

USA Day 3 – Sud de Manhattan : « Le secret est divulgué »

J’ai une flasque sur scène. Je sirote entre les chansons. Ce n’est pas une flasque à whisky. C’est une sorte de gourde que votre grand-mère emmenait à la plage. « Qu’est-ce qu’il y a dedans ? » a crié quelqu’un dans le public la semaine dernière en France. Je leur ai dit mais ils ne m’ont pas cru. C’est pourtant vraiment du thé au gingembre. La boisson la plus rock n’roll, le reconstituant de la voix, la potion magique transmise à travers les générations et passée lors de soirées entre de possibles chanteurs d’opéra via des rituels secrets. En fait, j’ai fait plus simple. J’ai trouvé la recette quelque part sur internet.
La voici :
Râper au moins un pouce de gingembre. Il faut râper et non pas couper – très important. Si vous coupez, vous n’obtiendrez que la moitié du bénéfice. Mettez dans une théière, puis verser une cuillère à soupe de vinaigre de cidre sur le gingembre. Ajouter 3 gouttes d’huile essentielle de pamplemousse et une goutte d’huile essentielle de cyprès. Vous pouvez rajouter un peu de thé pour donner du goût si vous aimez et une bonne cuillère de miel.
Voilà, vous l’avez. Le secret est divulgué…

Pas de meilleure place pour écrire le set-liste de ce soir

Donc, je suis maintenant en chemin vers le sud de Manhattan, dans un café-restaurant sorti tout droit d’un film d’Hollywood ; tabourets au bar, boxes lambrissés et des bouteilles de ketchup aussi loin que porte la vue. Il n’y a pas de meilleure place pour écrire le set-liste de ce soir et se préparer pour une soirée chargée. Quand je vais partir d’ici, je vais sauter dans un taxi new-yorkais et me rendre à une prestation pour la plateforme de vidéo Dailymotion. Une ou 2 chansons, serrer quelques mains, signer des autographes et partir ensuite pour le vrai show qui pourrait bien être complet… Heureusement, il y aura assez de chaleur dans la salle pour sécher mes chaussures qui ont reçu un bon baptême new-yorkais aujourd’hui par de multiples averses. Mes pieds sont trempés. Ma grand-mère serait déçue de savoir que je n’ai pas une paire de chaussettes de rechange avec moi pour une telle situation mais j’ai une flasque de thé et cela compte évidemment.

Barton H
Photo : © We are the good children

Épisodes précédents
Day 1 – New York : « J’ai le passeport et le visa »
Day 2 – New York  : « Nous passons la rue Bleeker »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Retrouvez nous sur Facebook

    Les bonnes infos





    Les bonnes adresses