Rock Made in France

NG Création, Agence web paris nice, application web et mobile

Actu

USA Day 4 – East Village : « Un club qui me rappelle la scène londonienne »

Pas la peine de passer au français dans les taxis new-yorkais pour éviter d’être compris ; ils parlent tous français. Soit c’est une coïncidence et nous tombons par hasard à chaque fois sur ceux conduits par des Sénégalais, soit c’est comme le tribunal russe au 19ème siècle, c’est encore une fois devenu la lingua franca et personne ne nous l’a dit.

Entrepreneurs high-tech

Donc… après l’évènement à Dailymotion où j’ai chanté une chanson devant un public d’entrepreneurs high-tech et après m’être endormi sur un coussin à billes, je suis parti pour le Rockwood dans l’East village. C’est une sorte de club qui me rappelle la scène londonienne. Un groupe chaque heure avec une installation et balance de 15 minutes. 3 scènes dans le club avec des groupes jouant chaque soir. Imaginez cela multiplié par un nombre démentiel de salles à travers toute la ville et vous aurez une idée de l’énergie de la scène par ici. Cela peut sembler infernal mais si, en tant que chanteur, vous êtes sujet au stress, c’est plutôt bien parce que vous n’avez le temps de penser à rien. Vous vous branchez, vous jouez votre set et vous vous retrouvez assis dans le bar avec une bière post-concert avant d’avoir eu le temps de prendre une respiration.

Un avant-goût de ce qui m’attends

Donc après des mois de planning et de préparation, j’ai finalement commencé à jouer et j’ai eu un avant-goût de ce qui m’attends sur le reste de la tournée. C’est génial de jouer pour des personnes qui connaissent l’album. Je me suis presque senti coupable de glisser autant de nouvelles chansons dans le set. Presque…
Après le concert, j’ai été ramené dans le haut de la ville par un conducteur suicidaire qui a quitté Manhattan et a pris la voie express de New Jersey comme un possédé. J’étais tendu et me suis senti comme si j’avais inconsciemment transmis au taxi l’adrénaline post-concert. Le sommeil ne viendra pas facilement…

Barton H

Épisodes précédents
Day 1 – New York : « J’ai le passeport et le visa »
Day 2 – New York  : « Nous passons la rue Bleeker »
Day 3 – Sud de Manhattan : « Le secret est divulgué… »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Retrouvez nous sur Facebook

    Les bonnes infos





    Les bonnes adresses